Souvent essoufflé(e) : et si c'était une insuffisance cardiaque ?

Pour Paul, 56 ans, l’insuffisance cardiaque est arrivée discrètement.
Aujourd’hui, il vit normalement malgré la maladie, mais heureusement qu’elle a été repérée !

Tout a commencé par un bilan de santé... et un symptôme d'essoufflement.

Le témoignage de Paul, insuffisant cardiaque.

Publicité

Comment avez-vous découvert que vous souffriez d’insuffisance cardiaque ?

Tout simplement en allant chez le médecin. Je n’étais plus venu en consultation depuis plusieurs années et j’ai fini par me dire qu’avec l’âge j’avais peut-être besoin d’un bilan ! Le médecin m’a demandé si j’avais l’impression d’être essoufflé plus souvent, ou d’une fatigue anormale… et la réponse était oui !

Je n’avais pas conscience que ça correspondait à un problème précis, mais effectivement, dès qu’il y avait trois marches à monter ma respiration devenait plus difficile, et d’une manière générale j’étais souvent fatigué alors que je ne faisais rien de particulier.

Publicité
Publicité

Du coup, le médecin m’a conseillé de faire contrôler mon cœur. Direction : le cabinet du cardiologue…

Quels examens avez-vous effectués pour parvenir au diagnostic ?

Le cardiologue m’a fait un bilan complet. Une échographie du cœur pour voir à quoi il ressemblait, un électrocardiogramme pour voir son activité… Et aussi une épreuve d’effort, pour voir comment il se comportait pendant l’activité physique.

Ce n’était pas une partie de plaisir : je devais pédaler sur un vélo aussi vite que je pouvais et aussi longtemps que je pouvais. Mais le pire, j’ose à peine le dire, c’était la prise de sang, parce que j’ai horreur des piqûres !

Au final, les médecins ont été plutôt rassurants : mon insuffisance cardiaque n’est pas très prononcée. Mais elle est liée à une hypertension artérielle que j’ai bien fait de faire diagnostiquer…

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Lundi 07 Juillet 2014 : 09h30
La rédaction vous recommande sur Amazon :