Soucis, déprime, angoisse ... comment la philo-thérapie peut-elle vous aider ?

Quand on a des soucis, des difficultés à vivre, que l'on déprime parfois jusqu'à la dépression, ou que l'on vit des angoisses, la psychothérapie est d'une grande aide. Mais la philosophie, elle aussi, peut avoir une richesse à apporter. Sous forme de philo-thérapie ? Interview de Brigitte Aïache, philosophe et philo-thérapeute...

Publicité

Qu'est-ce que la philosophie peut nous apporter ? On l'imagine plutôt réservée à une élite intellectuelle ?

Brigitte Aïache : Pas du tout. La philosophie n'est pas réservée aux « penseurs de profession », pour reprendre les mots de Kant, mais elle a beaucoup à apporter à chacun d'entre nous quel qu'il soit, intellectuel ou non. Parce que la philosophie permet de trouver des réponses à nos maux quotidiens et qu'elle permet à chacun de donner du sens à ce qu'il vit. En cela, comme la psychothérapie, la philosophie amène à un travail sur soi et permet de découvrir une maîtrise de soi afin d’agir sur les événements. Elle permet de ne pas être balloté au gré des événements, de ne pas se laisser submerger par eux comme l'affirment les stoïciens. La philosophie est ainsi un art de vivre et de mieux vivre. Elle amène à plus de conscience de soi, plus de discernement pour devenir à la fois sujet et objet de sa recherche afin de se réconcilier avec soi-même.

Publicité
Publicité

Quelle est la différence entre philo-thérapie et psychothérapie ?

Brigitte Aïache :La philo-thérapie s’adresse à tous ceux qui se posent des questions sur le sens de la vie en général et sur le sens de leur vie en particulier ; à ceux qui ne parviennent pas à dépasser seuls les difficultés engendrées par les maux quotidiens. La philo-thérapie peut ainsi s'adresser à tous... Mais elle n'est pas conseillée aux personnes qui souffrent de pathologie psychiatrique complexe. Le philo-thérapeute ne peut et ne doit en aucun cas se substituer au psychiatre ou au psychologue.

Publié par Dr Catherine Solano le Vendredi 26 Août 2011 : 10h21
Mis à jour le Lundi 29 Août 2011 : 11h29
Source : Interview de Brigitte Aïache, philosophe et philo-thérapeute. Brigitte Aïache consulte au centre Pluralis à Paris.