Sophie Marceau : l’actrice qui fait le plus fantasmer les femmes

© Creative Commons

Le sexe entre femmes n'affole pas les Françaises. Mais si elles devaient sauter le pas, elles ont une idée plutôt déterminée de la célébrité qu'elles choisiraient : Sophie Marceau.

PUB

Toutes les célébrités ne font pas l'unanimité. Mais il en est une qui rassemble les opinions : Sophie Marceau. Régulièrement citée dans le top des personnalités préférées en France, l'actrice fait aussi l'objet de fantasmes, si l'on en croit le dernier sondage Ifop (1).

Parmi les femmes interrogées, une sur six a déjà ressenti du désir pour une femme. Au point de sauter le pas ? Oui, pour certaines d'entre elles. Et elles savent déjà quelle célébrité elles choisiraient pour cela.

La moitié des sondés attirées par les femmes confessent un goût pour Sophie Marceau. Elles sont plutôt d'accord avec leurs congénères masculins, qui sont 70 % à avouer un penchant pour l'actrice.

PUB
PUB

D'autres actrices complètent ce top : 46 % des femmes pourraient faire l'amour avec Cécile de France et Leïla Bekhti. "Connue pour son rôle de lesbienne assumée dans la trilogie de l’Auberge espagnole, l’actrice belge séduit sans doute les femmes bis ou hétéros habituellement sensibles à un comportement ou une présentation de soi socialement codés comme masculins", analyse l'Ifop dans un communiqué.

Un fantasme très masculin

Mais ce sondage livre un autre constat intéressant. Si le sexe lesbien figure parmi les principales recherches sur les sites proposant des films pornographiques, c'est surtout le fait des hommes.

Seulement 17 % des femmes ont déjà regardé deux amantes faire l'amour, ou souhaiteraient le faire. Chez les hommes, deux tiers des sondés affirment la même chose. L'écart est manifeste.

En ce qui concerne les pratiques représentées à l'écran, ces messieurs montrent là encore un enthousiasme bien plus marqué que chez la gent féminine. Là où 55 % des femmes aimeraient voir un cunnilingus se dérouler, 72 % des hommes le souhaitent. Et ce sujet est, de loin, le plus consensuel.

Ces réponses s'expliquent "sans doute parce [que le cunnilingus] est encore le parent pauvre des scènes de sexe entre hommes et femmes visibles dans les films X, films qui s’avèrent encore trop souvent le fruit d’une vision très phallo-centrée de sexualité".

(1) Étude Ifop pour le site Référence Sexe réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 27 au 28 mars 2018 auprès d’un échantillon de 2 001 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus

Publié par Anne Valois, journaliste santé le Jeudi 26 Avril 2018 : 11h51
Source : Enquête sur les fantasmes autour du sexe entre femmes, communiqué de presse et enquête Ifop, 25 avril 2018
PUB
PUB

Contenus sponsorisés