Soleil et cancer, des liens contradictoires

Publié par Dr Catherine Solano le Mardi 31 Juillet 2012 : 00h00

Le soleil est-il bon ou mauvais pour les cancers ?

La réponse n’est pas si simple…

© getty
PUB

Le soleil est anticancer

L’exposition au soleil déclenche la fabrication de vitamine D au niveau de la peau.

Or, cette vitamine possède un effet anticancer reconnu. La population française est pourtant en déficit chronique de vitamine D.

Alors, faut-il s’exposer davantage au soleil, pour prévenir les cancers ou éviter une récidive ?

  • On sait qu’un supplément de 1200 unités internationales de vitamine D diminue de 75 % le risque de cancer, notamment du sein, de la prostate, du côlon ou du poumon.
  • Et les femmes qui ont un taux élevé de vitamine D meurent beaucoup moins de récidives des cancers du sein.

Il suffit de s’exposer au soleil en maillot de bain pendant 20 minutes pour obtenir environ 10 000 unités de vitamine D, soit la dose suffisante pour une semaine.

PUB
PUB

Le soleil est cancérigène

Si une petite dose de soleil est très bénéfique contre les cancers, une forte dose est nettement moins conseillée.

En effet, notre peau, première cible des effets du soleil, est agressée par les UV. Et au fil du temps, une peau trop exposée finit par fabriquer des cellules cancéreuses.

Ce risque de cancer de la peau est augmenté chez les personnes à peau très blanche, car elle est plus fragile.

Notons que 20 minutes d’exposition au soleil par semaine suffit pour entraîner la fabrication de suffisamment de vitamine D, mais cela ne permet pas de bronzer. Et tant mieux car le bronzage est déjà une réaction de défense contre l’agression des rayons.

Publié par Dr Catherine Solano le Mardi 31 Juillet 2012 : 00h00
Source : Lappe JM, Travers-Gustafson K, Davies KM, Recker RR, Heaney RP. Vitamin D and calcium supplementation reduces cancer risk: results of a randomized trial. American Journal of Clinical Nutrirtion 2007;85:1586-91. Goodwin P. J., Ennis M. et al. Frequency of vitamin D (Vit D) deficiency at breast cancer (BC) diagnosis and association with risk of distant recurrence and death in a prospective cohort study of T1-3, N0-1, M0 BC,  J Clin Oncol  26: 2008 (May 20 suppl; abstr 511). Le soleil pendant la chimiothérapie et la radiothérapie. Dr Jean-Charles GOEMINNE  Service d’Oncologie – Responsable du secteur Chimiothérapie Clinique Ste Elisabeth, Namur.  http://www.stomie.be/cancer/soins.html?art=2463
PUB
PUB
A lire aussi
Le soleil : oui mais...Publié le 30/07/2007 - 00h00

Quoi de plus naturel et de plus quotidien que le soleil ? Ses bienfaits sont innombrables, mais il faut l'utiliser à bon escient. Du simple vieillissement de la peau au gravissime mélanome malin, les effets d'une exposition prolongée au soleil ne sont pas à prendre à la légère. Quelques...

Centres de bronzage : attention danger !Publié le 06/07/2009 - 00h00

Les séances de bronzage en cabine augmentent le risque de cancer de la peau, notamment celui de mélanome. Elles ne préparent pas la peau au soleil et on ne peut en attendre un bénéfice santé. Hélas, trop peu de Francais ont conscience de ces faits pourtant scientifiquement établis.

Ultraviolets : les conséquences du soleil sur notre peauPublié le 29/06/2016 - 13h21

Le soleil est un ami à apprivoiser. A juste dose il dore notre peau, booste notre moral. Mais des surexpositions aux rayons ultraviolets peuvent avoir des conséquences sérieuses. Zoom sur les effets du soleil sur notre peau des plus agréables aux plus dangereux.

Plus d'articles