Soins du cordon ombilical : quelle voie choisir ?

Le nettoyage du cordon ombilical du nouveau-né est toujours un moment intimidant pour les parents. Voici quelques conseils…

Publicité

Première leçon : ne pas (trop) s'inquiéter…

Nettoyer le cordon ombilical, ou plutôt ce qu'il en reste quelques jours après la naissance, est souvent inquiétant.

Le cordon devient noir et dur, il y a parfois un peu de pertes, une odeur désagréable…

De quoi angoisser les nouveaux parents !

Voici les critères qui doivent vous amener chez le pédiatre :

Publicité
Publicité
  • Du pus (liquide jaune) s'échappe de la plaie.
  • La peau autour du cordon ombilical devient rouge.
  • La zone est sensible (votre bébé pleure quand vous la touchez).
  • Votre bébé a de la fièvre.
  • La zone reste gonflée et les pertes continuent une fois que le cordon est tombé.

Nettoyage du cordon ombilical : au savon ou au désinfectant ?

Traditionnellement, on conseillait aux parents de désinfecter le nombril à chaque change, puis de le protéger avec un pansement.

Maintenant, plusieurs écoles existent. Le conseil d'origine est encore donné ; d'autres personnes conseillent de simplement laver la zone à l'eau et de laisser le cordon à l'air libre, parce que cela permet qu'il tombe plus rapidement.

Et toutes les solutions entre les deux – désinfecter une fois par jour par exemple – existent. Une étude (1) a conclu que renoncer à la désinfection demande que les parents soient bien informés sur la manière de nettoyer la zone, et sur les symptômes à tenir à l'œil.

Il est donc conseillé de suivre les conseils de votre pédiatre. Un conseil vaut cependant dans tous les cas : lavez bien vos mains avant d'effectuer les soins de votre bébé.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Vendredi 18 Février 2011 : 14h52
Mis à jour le Mercredi 18 Mars 2015 : 12h26
Source : (1) Janssen, P.A., Pediatrics, janvier 2003