Sodomie : le lavement est-il utile ?

© Istock
Parmi les personnes désireuses de se livrer à un rapport sexuel anal, on observe souvent la crainte de voir la sodomie gâchée par des matières fécales. Cette crainte est-elle fondée ? Le lavement est-il utile avant la sodomie ?
Publicité

Rapport sexuel anal et risque de présence de selles

La sodomie freine parfois certains couples à la perspective que des résidus de selles puissent se trouver dans le rectum. Une crainte qui n’a cependant pas lieu d’être. En effet, les matières fécales restent stockées dans le gros intestin. Elles n’empruntent le chemin du rectum et de l’anus que lors de leur évacuation aux toilettes. Par conséquent, sauf problème de santé particulier, il n’y a aucune raison de craindre de voir le pénis maculé de résidus de selles. Et dans ce cas, le lavement avant sodomie ne se justifie pas.

Publicité
Publicité

Lavement avant sodomie : y recourir avec parcimonie

Dans la très grande majorité des cas, il n’y a aucune raison pour que des matières fécales soient présentes dans le rectum et l’anus. Toutefois, si le couple a besoin d’être pleinement rassuré, il lui est possible de procéder à un lavement anal. Pour ce faire, il faut se procurer une poire de lavement. Après avoir rempli la poire d’eau tiède et lubrifié l’embout pour éviter toute irritation, il faut introduire ce dernier dans l’anus et procéder au lavement. L’évacuation se fait immédiatement aux toilettes. Toutefois, les médecins mettent en garde contre les effets secondaires des lavements anaux. Pour une bonne santé sexuelle, ils doivent être utilisés avec parcimonie, au risque d’altérer à terme l’équilibre de la flore anale et de la flore intestinale.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Mardi 10 Avril 2018 : 18h02