La sieste, signe de longévité

© Adobe Stock

Encore une étude qui démontre les bienfaits de la sieste, et pas des moindres. En effet, la sieste protège le coeur et les vaisseaux, et diminue ainsi la mortalité cardiovasculaire de 37% ! Une telle démonstration devrait nous inciter à réorganiser notre emploi du temps et notre mode de vie.

PUB

Sieste et mode de vie

Décidément, notre mode de vie moderne n'a rien de bon pour la santé. La façon de nous alimenter et la sédentarité mènent à l'obésité, tandis que notre course à la productivité génère stress et isolement, deux facteurs favorables au développement de nombreuses pathologies, allant de la dépression aux maladies cardiovasculaires.

Toutes les pistes sont donc bonnes à explorer : bio, relaxation et pourquoi pas la réintroduction de la sieste ?

PUB
PUB

Le risque cardiovasculaire diminue fortement chez les adeptes de la sieste

Selon cette étude, on ne soupçonne pas la puissance de cette petite pause quotidienne sur la baisse de la mortalité cardiovasculaire. Elle a été menée en Grèce en 2007 et a porté sur 24.000 personnes adeptes de la sieste, suivies sur une période de six ans et toutes initialement exemptes de maladie cardiovasculaire, cancer ou autres pathologies.

Par comparaison avec les sujets qui ne font jamais de petit somme l'après-midi, ceux qui s'adonnent quotidiennement à une petite sieste de 30 minutes voient leur risque de décéder d'une maladie cardiovasculaire réduit de 37%.

Les adeptes occasionnels de la sieste y trouvent également un bénéfice, certes moindre mais non négligeable avec tout de même 12% de risque en moins. Les vertus de la sieste étant plus importantes chez les hommes, les auteurs suggèrent que la diminution du temps de travail serait davantage responsable de cet effet, plutôt que véritablement le sommeil.

Publié le 12 Mars 2007 | Mis à jour le 14 Janvier 2016
Auteurs : Rédaction E-sante.fr
Source : Naska A.
Voir + de sources
et coll., Arch. Intern. Med, 167 (3) : 296-301, 2007.