Sida, un seul comprimé par jour

Depuis leur commencement en 1996, les multithérapies ont considérablement évolué. Après l'efavirenz en une prise par jour de trois gélules, un nouveau dosage vient d'être mis sur le marché, permettant cette fois la prise quotidienne d'un unique comprimé.
Publicité

Lors d'une infection par le virus du sida (VIH), l'observance au traitement doit être au moins égale à 95% afin de maintenir un bon contrôle de la réplication virale. Or les multithérapies, avec de très nombreux médicaments à prendre plusieurs fois par jour, ne facilitent pas l'adhérence.Pourtant, progressivement, les laboratoires mettent au point des spécialités pharmaceutiques allant dans le sens de la simplification.

Preuve à l'appui, l'innovation apportée par l'efavirenz (Sustiva - un inhibiteur non nucléosidique de la transcriptase inverse des laboratoires Bristol-Myers Squibb). Ce médicament contre le sida nécessite d'être pris une seule fois par jour. Mais, en raison de difficultés techniques rencontrées, il faut avaler trois gélules (200mg). Aujourd'hui, le souci du dosage de ce produit vient d'être résolu. Ainsi, a été mise sur le marché une nouvelle version dosée à 600mg. Désormais, la posologie de ce médicament est d'une gélule par jour. Testée lors de trois essais principaux, les auteurs ne peuvent pas exclure que l'efficacité de ce produit soit en partie due à sa simplicité de prise et donc à une meilleure observance du traitement.

Publicité
Publicité

Parmi les effets indésirables figurent des troubles neuro-sensoriels (sensation vertigineuse, troubles de l'équilibre), du sommeil et cutanés. Fréquents, ils surviennent chez près de la moitié des patients. Cependant, ils sont précoces et s'estompent en quelques jours ou semaines. Dans tous les cas, ce traitement doit s'accompagner d'informations suffisantes afin de rendre le patient acteur de sa thérapie.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 07 Mai 2003 : 02h00
Source : Communiqué de presse des laboratoires Bristol-Myers Squibb, avril 2003.