Sida : Kaletra® change de forme

Progressivement, les malades atteints du sida et traités par le médicament Kaletra®, une association de deux antiviraux, vont devoir s'adapter à une nouvelle forme de cette spécialité pharmaceutique. Quelles sont les nouvelles recommandations ?
PUB

Kaletra® comprimés

Le médicament reste le même pour ce qui est de ses principes actifs, mais se présente désormais sous une autre forme, laquelle implique quelques différences qu'il faut connaître.

L'ancienne forme va progressivement être remplacée par la nouvelle. Les laboratoires Abbott, à l'origine du Kaletra®, précisent que pendant une période, les deux formes médicamenteuses vont coexister. En revanche, la solution buvable va subsister pour les malades du sida (VIH 1) ayant des difficultés à avaler et pour les enfants (plus de 2 ans).

PUB
PUB

Une association de deux antiviraux

Le Kaletra® est une association de lopinavir et de ritonavir, deux antiviraux capables de s'attaquer au virus du sida (lopinavir 133,3 mg et ritonavir 33,3 mg). Le premier, fortement dosé, diminue l'activité virale du virus du sida (VIH 1), tandis que le second, trop faiblement dosé pour avoir une activité antivirale, est utilisé pour augmenter les concentrations du lopinavir et potentialiser ainsi ses effets.

Si jusqu'à présent, il se présentait sous forme de capsules molles, il est aujourd'hui disponible sous forme de comprimés pelliculés (lopinavir 200 mg et ritonavir 50 mg).

Cette évolution devrait accroître l'efficacité de ce médicament et favoriser l'observance car la posologie diminue, le conditionnement est plus pratique et les effets secondaires sont moindres.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 02 Octobre 2006 : 02h00
Source : Communiqué de presse de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), 4 septembre 2006.