Et si vous mettiez une roue électrique sur votre vélo ?

Publié le 19 Mai 2016 | Mis à jour le 20 Mai 2016
Auteur(s) : Paule Neyrat, Diététicienne

Le vélo électrique fait de plus en plus d’adeptes.

Il permet de monter les côtes beaucoup plus facilement. Quand on n’a plus 20 ans ou bien qu’on est seulement  un cycliste du dimanche, peu entraîné, c’est appréciable.

Mais un vélo électrique, ça coûte beaucoup plus cher qu’un vélo ordinaire. 

PUB

C’est pourquoi des petits malins ont inventé une roue électrique qui se remplace la roue avant d’un vélo ordinaire.

La dernière en date, la Rool’in smart, est connectée. On installe un capteur sur le pédalier, on fixe une console sur le guidon et on charge l’appli dédiée sur son smartphone. Tout ça communique par bluetooth.

Vous pouvez choisir le niveau d’assistance, vous savez à quelle vitesse vous roulez.

PUB
PUB

La batterie offre une autonomie allant jusqu’à 65 km. Elle se recharge automatiquement sur la roue.

Si vous envisagez de vous mettre au vélo pour aller bosser, sachez que votre employeur peut vous rembourser vos frais de déplacement à raison de 25 Centimes (d’Euros) le kilomètre. C’est légal depuis le 15 février 2015, dans le cadre de la « Loi Royal » sur la transition énergétique.

Il y a de plus en plus de municipalités qui remboursent en partie l’achat d’un vélo électrique, comme c’est le cas à Paris. Vous trouverez là, la liste des villes qui le subventionne.

Le vélo, c’est bon pour la planète et pour votre santé ! Et la roue électrique, ça n’empêche pas de se muscler les cuisses.

Paule

Soumis par Paule Neyrat le
PUB
PUB

Contenus sponsorisés