Et si la pilule diminuait les douleurs des règles ?

Certaines femmes ont déjà constaté qu’une fois sous pilule, leurs douleurs durant les règles diminuaient. Une étude suédoise en apporte aujourd’hui la preuve. Il s’agit en quelque sorte d’un effet secondaire de la pilule, avantageux pour les femmes qui souffrent chaque mois lors des menstruations.
© getty

Près de 3.000 femmes alors âgées de 19 ans ont été suivies durant 5 ans. Elles ont répondu à un questionnaire au moment de l’inclusion puis à nouveau en fin d’étude. Ce questionnaire comportait notamment des questions sur le type de contraception utilisée et sur d’éventuelles douleurs pendant les règles, dont l’intensité était évaluée à l’aide d’une échelle spécifique.

On constate ainsi que l’intensité des douleurs menstruelles diminue avec l’âge (d’environ une unité sur l’échelle utilisée, en 5 ans). Mais la prise de la pilulecontraceptive contribue aussi à réduire les douleurs des règles, et ce, de façon plus importante (environ 3 unités). A noter enfin que l’accouchement a également un effet positif (2 unités).

On retiendra en pratique que les douleurs menstruelles doivent être considérées lors de toute prescription de contraception car elles peuvent guider le choix contraceptif

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Lindh I. et al., Human Reproduction, publication accélérée en ligne, 17 janvier 2012, doi: 10.1093/humrep/der417.