Sevrage tabagique : pas de Zyban® pendant la grossesse

Le Zyban® (bupropion) est un des deux médicaments utilisés dans le sevrage tabagique. Ce médicament est déjà connu pour augmenter le risque de dépression et de suicide. La revue Prescrire annonce aujourd’hui que la prise du Zyban® au cours de la grossesse majore le risque de malformation cardiaque chez le nouveau-né.

PUB

Disponible en France depuis septembre 2001 dans le sevrage tabagique, le Zyban® impose une surveillance rapprochée car ce médicament a été associé à un risque de troubles de l’humeur (dépression, hostilité, pensées suicidaires). Durant la grossesse, l’arrêt du tabac est tellement important, tant pour la santé de la mère que pour celle de l’enfant (prématurité, placenta praevia, mort subite du nourrisson, faible poids de naissance…), que prendre du Zyban ® peut sembler une bonne idée aux femmes enceintes pour les aider à arrêter la cigarette. Or ce n’est pas du tout le cas. Une étude publiée en 2010 et ayant porté sur près de 7.000 nourrissons, suggère que la prise de Zyban® en début de grossesse augmente les risques de malformation cardiaque congénitale chez le nourrisson.

PUB
PUB

En conclusion, le Zyban® est à éviter chez les femmes enceintes. Il est recommandé de se tourner vers d’autres types d’aides, notamment les thérapies comportementales ou les substituts nicotiniques qui semblent préférables que la poursuite du tabagisme. Car ne l’oublions pas, le tabac est vraiment redoutable chez les femmes enceintes.

Publié le 05 Janvier 2012 | Mis à jour le 05 Janvier 2012
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : Alwan S.
Voir + de sources
et al., American Journal of Obstetrics & Gynecology, Volume 203, Issue 1, publiée en ligne le 26 avril 2010. Prescrire, Tome 32 N°339, janvier 2012.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés