Seniors et médicaments : comment éviter les effets indésirables ?

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 22 Octobre 2007 : 02h00
Plus d'une personne âgée sur deux ne respecte pas sa prescription et les effets indésirables des médicaments sont deux fois plus fréquents après 65 ans. Si le vieillissement de l'organisme joue un rôle certain, plus de 60% des effets secondaires inhérents aux traitements sont évitables.
PUB

Il faut savoir que plus de la moitié des personnes âgées manquent de rigueur dans la prise de leurs médicaments. Oubli ou confusion, le traitement est soit omis, soit pris deux fois, soit de manière erronée, un produit à la place d'un autre ou à une posologie inadéquate. Or le moindre changement peut être redoutable.Certaines circonstances peuvent affecter votre réaction à votre (vos) traitement(s). Il peut s'agir d'un changement dans votre mode de vie ou d'un changement dans votre traitement. Vous devez donc y faire particulièrement attention et lorsqu'il survient, renforcer votre vigilance avec vos médicaments.

Voici une liste des évènements à surveiller :

Changement dans votre vie

  • Maladie aiguë : infections
  • Evènement de la vie : déménagement, séparation, deuil
  • Vous mangez moins, vous perdez du poids.
  • Il fait très chaud ou très froid.
PUB
PUB

Changement dans votre traitement

  • Ajout d'un nouveau médicament.
  • Modification d'une dose.
  • Prise d'un médicament de votre propre initiative (auto-médication).

De la même façon, si vous ressentez un ou plusieurs des symptômes ci-dessous, signalez-le rapidement à votre médecin. Il est probable que votre traitement soit à revoir.

  • Fatigue intense, inhabituelle.
  • Sensations de malaise, de somnolence
  • Troubles digestifs (vomissements, diarrhées, selles rouges ou noires).
  • Vertiges.
  • Chute.
Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 22 Octobre 2007 : 02h00
Source : Conférence - Débat de Santé en Action, " Comment limiter les effets indésirables liés au mésusage du médicament chez les personnes de plus de 65 ans ? ", le 21 octobre 2004.
PUB
PUB
A lire aussi
Comment vivre avec une douleur chronique ?Publié le 23/11/2009 - 00h00

La douleur n'est pas une fatalité, mais elle peut parfois devenir le quotidien des personnes souffrant de maladies chroniques. La priorité est de la combattre sur tous les fronts pour ne pas lui laisser le champ libre...

Troubles bipolaires : conseils aux maladesPublié le 22/06/2006 - 00h00

Si chacun vit ses troubles bipolaires d'une façon très différente selon son histoire personnelle, son milieu familial, socioprofessionnel, culturel, il existe cependant des vécus communs qui peuvent être échangés.Les malades attendent entre 5 et 10 ans avant que le diagnostic de troubles bipolaires ne soit posé. Des années de "mal vivre" les ont amenés à consulter, notamment lors des phases dépressives, de nombreux médecins dans l'espoir, toujours déçu à long terme, de vivre normalement. Il est...

Plus d'articles