Au secours, j'ai un oeil au beurre noir

Du coup de poing à la balle de tennis dans l'Œil, en passant par la pierre ou tout autre objet, personne n'est vraiment à l'abri d'un Œil au beurre noir ou d'un coquard, et encore moins les enfants. Est-ce grave ? Comment empêcher le contour de l'Œil de passer au " beurre noir " ?
Publicité

Après un choc dans l'œil, s'assurer qu'il n'y a rien de grave

Après un choc violent, la première chose à faire est de s'assurer que l'œil lui-même n'a pas souffert d'un traumatisme important. Pour le savoir, deux points sont à vérifier, l'un a trait à la douleur, l'autre, à la vision.

1) En règle générale, la douleur s'estompe rapidement en intensité après le choc, même si parfois elle ne disparaît pas totalement et notamment au toucher. Le pourtour de l'œil et la paupière (parfois gonflée) peuvent alors rester douloureux quelques heures à plusieurs jours, mais uniquement au toucher.

2) Après un choc brutal au niveau de l'œil, la vision peut être altérée avec notamment une vision dédoublée ou brouillée.

Donc en l'absence de douleur persistante et si la vue n'est pas touchée, tout va bien, il s'agit d'une simple ecchymose. Inversement, il faut consulter en urgence !

Publicité
Publicité

Attention, un coup dans l'œil peut provoquer un décollement de la rétine ou une hémorragie à l'intérieur de l'œil. Par ailleurs, le gonflement de la paupière est parfois important au point de recouvrir une bonne partie de l'œil et d'empêcher la vision. Une consultation dans la journée peut alors rassurer et permettre de bien vérifier l'absence de toute complication.

L'ecchymose se caractérise par une petite accumulation de sang sous la peau. En effet, le choc a provoqué l'éclatement des quelques petits vaisseaux situés à cet endroit. Rien de grave, mais la peau prend alors une couleur rouge foncée, parfois noire. Au bout de quelques jours, l'ecchymose tend à descendre le long de la joue et à changer de couleur en tirant vers le jaunâtre. Si le choc a également touché la conjonctive, la muqueuse qui tapisse l'intérieur de la paupière, une tache rouge apparaît, résultat de l'extension de l'ecchymose sous la conjonctive.

Comment traiter un oeil au beurre noir ?

1) Il faut s'allonger sur le dos et appliquer sur l'œil une compresse imbibée d'eau glacée.

2) On peut essayer de limiter l'extension de l'hématome en réalisant une légère compression. Comme cela est difficile au niveau de l'œil, on peut utiliser une pièce de monnaie par exemple ou tout autre objet plat de taille équivalente, après l'avoir soigneusement nettoyé et enveloppé dans une compresse.

3) Pour atténuer l'ecchymose, on recommande d'appliquer une crème ou un gel à base d'arnica autour de l'œil, en légers massages, tant que dure la coloration de la peau.

4) L'homéopathie peut être tentée en complément (Ledum palustre 5CH ou en cas de choc très douloureux : Symphytum officinale 5CH), sinon en phytothérapie : mélilot, vigne rouge, marronnier d'Inde, myrtille feuille, cassis, etc.

Attention, surtout pas d'aspirine ! Son effet anticoagulant ne ferait qu'étendre l'hémorragie sous la peau et accentuer les jolies couleurs autour de l'œil.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 22 Septembre 2008 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 02 Octobre 2015 : 15h16
Source : " Le guide de l'automédication ", édition Vidal Larousse ; Alternative santé, septembre 2008.