Se former aux premiers secours pour intervenir efficacement en situation de crise

Suite aux tristes attentats de septembre 2015, « de nombreux Français ont exprimé le souhait de connaître les gestes utiles pour sauver des vies », indique le Ministère de l’Intérieur. En conséquence, l’ensemble des acteurs du secours propose en partenariat avec l’Éducation nationale des formations gratuites aux premiers secours durant tout le mois de février.

Premiers secours : sauver des vies, à la portée de tous

Des séances gratuites de deux heures d’initiation aux gestes de premiers secours seront dispensées sur l’ensemble du territoire français durant un mois à compter du 1er février. Alerter les secours, masser, utiliser un défibrillateur, traiter une hémorragie en posant un garrot seront enseignés tous les samedis. Ces gestes sont utiles pour sauver des vies lors d’accidents de la vie quotidienne, mais aussi dans des « situations exceptionnelles comme les événements tragiques du 13 novembre 2015 ». Appliqués en attendant l’arrivée des services d’urgence, ils permettent de stabiliser les blessés et d’améliorer considérablement le pronostic.

Se préparer à intervenir en situation de crise

Les personnes intéressées (à partir de 16 ans) sont invitées à s’inscrire sur le site Internet de leur préfecture de département : http://www.interieur.gouv.fr/A-votre-service/Ma-securite/Les-gestes-qui-sauvent.

Mais toute l’année, les citoyens de 7 à 77 ans peuvent s’initier auprès de la Croix Rouge française. Les formations longues d'une dizaine d'heures donnent lieu à un diplôme. A défaut, le site de la Croix rouge sur son site de s’informer sur les 6 gestes de base : http://www.croix-rouge.fr/Je-me-forme/Particuliers/Les-6-gestes-de-base.

Pour en savoir plus sur e-sante avec le GUIDE prévenir les accidents : https://www.e-sante.fr/guide/prevenir-les-accidents.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Ministère de l’Intérieur, « Les gestes qui sauvent », février 2016.