Sclérose latérale amyotrophique : inexorable et intolérable
Sommaire

Les traitements de la sclérose latérale amyotrophique

Les causes restant floues, il n'existe aucun traitement curatif de la sclérose latérale amyotrophique.

La prise en charge actuelle permet de ralentir l'évolution de la maladie, de prévenir les complications et de maintenir une qualité de vie « acceptable ».

La seule molécule ayant une efficacité relative contre la sclérose latérale amyotrophique est le riluzole (Rilutek®). Les autres médicaments ne traitent que les symptômes (crampes, hyper-salivation, escarres, etc.).

La kinésithérapie est capitale. A bon escient, elle favorise le travail musculaire et permet ainsi la stimulation de la survie des motoneurones restants.

L'orthophonie entretient les cordes vocales et les muscles de la gorge, mais aide également à conserver une respiration efficace, une déglutition correcte et surtout à préserver la communication.

Au stade ultime de l'atteinte respiratoire, on recourt à des techniques ventilatoires mécaniques.

En France, 8.000 personnes sont atteintes de sclérose latérale amyotrophique.

Pour en savoir plus

www.orpha.net

Association pour la recherche sur la sclérose latérale amyotrophique et autres maladies du motoneurone : http://www.arsla-asso.com/index.php

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :