Sauriez-vous reconnaître un cancer de l'oesophage ?

© Adobe Stock

Le cancer de l'oesophage touche majoritairement des hommes fumeurs, des anciens fumeurs ou des buveurs d'alcool. La dysphagie ou difficulté à avaler les aliments est le premier symptôme du cancer de l'oesophage. Il en existe d'autres...

Publicité

Premier signe du cancer de l'oesophage : des difficultés à avaler les aliments ou dysphagie

Le premier symptôme d'un cancer de l'oesophage est généralement un trouble de la déglutition des aliments solides. En effet, la tumeur grossit et rétrécit progressivement le diamètre de l'oesophage. Au fur et à mesure de la progression de la tumeur, il est de plus en plus difficile de déglutir les aliments pâteux ou semi solides. Enfin, même les liquides ont du mal à passer. L'aggravation de la déglutition est plutôt rapide, en quelques semaines.

Publicité
Publicité

Les autres symptômes du cancer de l'oesophage

Une perte de poids est fréquente. L'amaigrissement survient malgré la poursuite d'une alimentation normale.

En progressant, la tumeur peut toucher certains nerfs, tissus et organes voisins.

Si elle comprime le nerf contrôlant les cordes vocales, une dysphonie (difficultés à émettre des sons) ou une voix bitonale caractéristique peut apparaître.

L'atteinte d'autres nerfs peut être à l'origine de douleurs oesophagiennes, d'un hoquet douloureux, voire d'éructations douloureuses.

La tumeur peut se propager aux poumons, au foie, au cerveau, à l'intestin, provoquant alors des symptômes très variés : difficultés respiratoires, fièvre, douleurs, maux de tête, confusion, crise d'épilepsie, nausées et autres troubles digestifs.

On retiendra qu'un mal de gorge résistant aux antibiotiques pendant plus de 15 jours, une toux persistante, un enrouement de la voix, des douleurs du cou et des difficultés à avaler doivent amener à consulter rapidement, et ce, d'autant plus si l'on est homme fumeur de plus de 50 ans. Le cancer de l'oesophage est curable, à condition d'être traité tôt !

 
Publié par Carolina Gelitti, journaliste le Dimanche 27 Décembre 2009 : 01h00
Source : Société nationale française de gastro-entérologie ; L'encyclopédie médicale, Manuel Merck, Editions Larousse.