Sanofi et le dilemme de la sclérose en plaques
Sommaire

Des solutions nécessairement éthiques et économiques

  • Pour résoudre le premier versant de son dilemme, Sanofi a annoncé que l’alemtuzumab serait fourni gratuitement à tous les patients souffrant de LLC dans les 50 pays où le produit est disponible. Dont acte.
  • Pour résoudre le deuxième versant de son dilemme, on pourrait s’attendre à ce que Sanofi travaille sur une hypothèse de prix intermédiaire entre ceux des produits actuellement disponibles dans la SEP et celui du Campah. Ce serait une approche élégante.

Finalement, il faut que tout le monde y gagne, la recherche, les économies publiques et les patients.

Souhaitons malgré tout que cet exemple parmi d’autres, pousse les autorités internationales à simplifier et harmoniser les procédures d’enregistrement des nouveaux médicaments, de manière à ce que continuer à investir dans la recherche reste rentable, faute de quoi, il n’y aura plus de problème éthique, mais plus de nouveaux médicaments non plus…

Source : Mediapart. Blog Rimbus. 3 sept 2012.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :