Salmonelles : après Modilac, le groupe Lactalis rappelle "par précaution" 16 300 boîtes de lait infantile

Publié le 28 Janvier 2019 par Mathilde Polivka, journaliste santé
Après les produits de nutrition infantile de la marque Modilac® rappelés suite à des cas d'intoxications aux salmonelles chez les nourrissons, Lactalis effectue par précaution un rappel du lait Picot AR. Ce produit est fabriqué en Espagne sur le même site de production que les laits de la marque Modilac® concernés par la contamination aux salmonelles. 
PUB
© Istock

Dans un communiqué du 25 janvier 2019, le groupe Lactalis établit un rappel de précaution : suite au rappel lancé par Modilac® sur plusieurs produits de nutrition infantiles, Lactalis a pris la décision, par précaution, d'effectuer le rappel du lait Picot AR (anti-régurgitations).

Ce produit est fabriqué sur le même site de production que certains produits de la marque Modilac® suspectés d'être à l'origine de la contamination par la bactérie Salmonella poona. Les salmonelles sont des bactéries dangereuses pour la santé des nourrissons. Le groupe Lactalis souhaite appliquer un principe de précaution maximum.

Le produit concerné par le rappel de précaution est le suivant : PICOT AR 800GFormulation anti-régurgitationsEAN/ACL :3551101425249

PUB

Aucune alerte signalé sur Picot AR

Aucune alerte n'a été signalée sur ce produit. Les autres références Picot ne sont absolument pas concernées par ce rappel car elles sont fabriquées en France, sur des sites différents. Toutes les analyses effectuées par Lactalis sont conformes et aucun bébé sous Picot AR n'a été déclaré malade.

PUB

Je donne à mon bébé du Picot AR, que faire ?

Le lait Picot AR est un lait indiqué chez les nourrissons qui régurgitent, il a la particularité d'être pré-épaissi avec de la caroube. Par principe de précaution, le groupe Lactalis recommande aux familles de ne plus donner ce lait à leur bébé et de rapporter les boîtes dans leur pharmacie habituelle, qu'elles soient déjà entamées ou non.

Demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien, ils sauront vous recommander le lait adapté à votre bébé.

Si jamais il n'est pas possible de changer de lait dans l'immédiat, le groupe Lactalis donne quelques conseils pour les parents :

  • Reconstituer le lait et le faire bouillir pendant deux minutes dans une casserole
  • Le laisser refroidir 
  • Donner le lait à votre bébé dans un biberon propre (ne pas utiliser le micro-ondes). 

Si vous souhaitez finir votre boîte entamée, Lactalis recommande de suivre exactement les mêmes précautions mentionnées ci-dessus.

Afin de répondre à toutes les questions et présenter les modalités de remboursement, Lactalis a ouvert un numéro vert : 0 800 120 120 (appel gratuit de 9h à 20h et sept jour sur sept).

Fièvre, vomissements, selles molles : consultez sans tarder

Des symptômes peuvent êtres à l'origine d'une intoxication à la salmonelle : si votre enfant présente des symptômes de type vomissements, diarrhée, selles molles, déshydratation ou fièvre, consultez rapidement votre pédiatre, votre médecin généraliste, ou les urgences .

Les symptômes d’une intoxication aux salmonelles peuvent apparaître trois à cinq jours après l’ingestion d’un aliment contaminé. Sept bébés ont été contaminés par la bactérie Salmonella poona présente dans les produits rappelés par la marque Modilac®. Parmi eux, quatre bébés ont été hospitalisés pour leur salmonellose et sont sortis depuis. "Tous les enfants vont mieux ou sont guéris" précise Santé Publique France.

Source : Laboratoires Picot, avis aux consommateurs de Picot AR : principe de précaution, 25 janvier 2019


PUB

A lire aussi

Rappel de laits infantiles Modilac contaminés aux salmonelles

Retrait massif de laits contaminés

Lait infantile : Nestlé rappelle plusieurs boîtes de Guigoz à cause d’une contamination bactérienne

Des fromages contaminés aux salmonelles ont causé plusieurs morts

Lait infantile contaminé : quels sont les risques ?

Rappel de reblochons contaminés : plusieurs enfants sont tombés malades

Plus d'articles