Rougeurs ? Mieux vaut prévenir...

Soixante pour cent des femmes de 25-30 ans auraient une peau réactive avec tendance aux rougeurs. Si ces dernières sont au début passagères, avec le temps, elles ont tendance à s'installer et à devenir permanentes. Le bon plan pour éviter cette aggravation ? Adopter des mesures de prévention efficaces et, pour les lésions déjà existantes, jouer avec le maquillage.
Publicité

Dès l'âge de 25 ans, sous l'influence de l'environnement (climat, soleil, pollution) ou du mode de vie (stress, alimentation, tabac, etc.), les vaisseaux fragiles du visage se dilatent de façon constante et leur trajet devient visible à l'oeil nu.Pour corriger ces vaisseaux apparents, les armes des dermatologues, séances de laser ou d'électrocoagulation, sont efficaces mais malheureusement temporaires. Les résultats obtenus ne sont pas définitifs et les rougeurs ont une fâcheuse tendance à récidiver à plus ou moins brève échéance. Mieux vaut donc miser sur la prévention et mettre tout en oeuvre pour éviter la dilatation des vaisseaux sanguins. Surtout lorsqu'on se sait dotée d'une peau sensible au départ. Des mesures simples comme le contrôle de l'hygiène de vie et le choix de produits de soin adéquats sont déjà d'une grande aide pour se prémunir contre les indésirables rougeurs.

Publicité
Publicité

Limiter les risques environnants

Au niveau de l'hygiène de vie, la principale recommandation consiste à fuir tous les facteurs susceptibles de favoriser la dilatation des vaisseaux sanguins.L'alimentation sera saine et la moins épicée possible. L'alcool, le thé, le café, le tabac et autres excitants sont bien entendu à proscrire.Méfiez-vous du soleil, qui rougit et dilate les vaisseaux en un temps record et ne sortez jamais sans une crème UV haute protection à la belle saison.De même, fuyez la chaleur et les endroits confinés (hammam, sauna) qui mettent le feu aux joues.

Cosmétiques et gestes de beauté

En ce qui concerne le choix des cosmétiques, il existe dans le commerce des crèmes de soin spécifiques anti-rougeurs, formulées à base d'ingrédients aux propriétés apaisantes, décongestionnantes et anti-irritantes. Préventives, elles aident à éviter l'apparition de "flushs" (accès de coloration rouge intense du visage) et combinent même parfois traitement et maquillage puisque certaines sont légèrement teintées en vert, une couleur qui neutralise le rouge.Les masques hydratants sont également recommandés, surtout s'ils sont conservés au frigo, ce qui renforce leur fonction apaisante et leur effet vasoconstricteur.Au niveau du nettoyage de la peau, restez prudente : le démaquillage doit se faire à l'aide d'un lait très doux, suivi d'une brumisation d'eau thermale que l'on séchera en tamponnant doucement à l'aide d'une serviette éponge (ne faites pas de mouvements de frottement et n'utilisez jamais de savon). Le gommage n'est pas interdit mais il doit impérativement se faire à l'aide d'un produit spécial visage et dont les grains ou billes exfoliants sont fins.

 
Publié par Muriel Luypaert, journaliste beauté le Lundi 10 Septembre 2007 : 02h00
Source : Sondage réalisé par Ipsos Europe en 2001.