Rougeole : des enfants non vaccinés interdits de transports en commun et d'école

L'état d'urgence a été déclaré suite à l'apparition de 153 cas de rougeole depuis le mois d'octobre aux Etats-Unis. Les enfants non vaccinés sont bannis des lieux et transports publics pendant 30 jours. 
© Istock

La décision est radicale : à partir du 27 mars 2019 et pour 30 jours, les lieux publics du comté de Rockland près de New York seront interdits à tous les mineurs qui ne sont pas vaccinés contre la rougeole. L'état d'urgence a été déclaré par le chef du comté sur son site officiel Rockland County. Depuis octobre, une épidémie de rougeole sévit dans le comté. "Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour éteindre cette épidémie et protéger la santé de ceux qui ne peuvent pas être vaccinés pour des raisons médicales ou les enfants trop jeunes pour être vaccinés", a déclaré Ed Day, le chef du comté. Le but est d'endiguer l'épidémie de rougeole dans cette zone qui compte plus de 300 000 habitants.

27% des enfants ne sont toujours pas vaccinés

Les habitants de Rockland subissent la plus forte épidémie de la maladie depuis son éradication officielle en 2000. Au total, 153 cas de rougeole ont été confirmés. Ed Day, chef du comté, révèle que malgré des campagnes de vaccination intensives depuis le début de l'épidémie, quelque 27% des enfants entre 1 et 18 ans ne sont toujours pas vaccinés.

Une résistance croissante chez certains habitants

Ed Day a souligné "la résistance croissante" de certains habitants face aux responsables de santé qui essaient de les protéger. "On leur raccroche au nez ou on leur dit de ne pas revenir", lorsqu'ils vont visiter les foyers touchés. Le chef du comté a déclaré que ce genre de réponse est inacceptable et irresponsable : "C'est une crise de santé publique, et il est temps de tirer la sonnette d'alarme, de s'assurer que tout le monde prend les mesures nécessaires pour se protéger et protéger ses voisins, pour notre santé et notre sécurité à tous à Rockland "

Des dispenses pour motifs religieux

Les quartiers les plus touchés par la maladie sont les quartiers à forte population ultra-orthodoxe juive, au sein desquels les opposants aux vaccins sont nombreux, d'après le New-York Times. Aux Etats-Unis, de nombreux vacins sont théoriquement obligatoires pour aller à l'école. Cependant, il existe des dispenses pour motifs "religieux" dans 47 des 50 états, dont celui de New-York.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.