Le rôle soignant de l'entourage familial reconnu ?

Publié le Jeudi 02 Mars 2000 : 01h00
Après une brève formation, la famille des malades peut à présent effectuer certains gestes infirmiers.
PUB

Dans certains cas, les sécrétions bronchiques d'un malade doivent être aspirées. C'est en particulier le cas chez les malades qui ont subi une trachéotomie : opération dans laquelle on laisse la trachée artère ouverte au niveau du cou. Auparavant, les aspirations endotrachéales ne pouvaient être réalisées que par un médecin ou, dans certaines situations, par un infirmier.

Des aspirations endotrachéales, après une formation spécifique

Depuis peu, d'autres personnes peuvent être habilitées à effectuer de telles aspirations, sur prescription médicale. Et en tout premier lieu, les membres de la famille des patients ayant subi une trachéotomie. Ils doivent pour cela suivre deux jours de formation théorique et trois jours de formation pratique, sous la responsabilité du directeur de l'institut de formation en soins infirmiers du secteur. La prescription médicale permettant ces gestes doit être assez précise, indiquant le modèle des sondes à utiliser

PUB
PUB

Un premier pas vers la reconnaissance du rôle de l'entourage ?

La mesure portant sur les aspirations endotrachéales pourrait concerner 2000 à 3000 malades. Elle était très attendue de certaines associations de patients, et comme on pouvait s'y attendre, elle a été mal acceptée par certaines associations d'infirmières.

Autrefois, c'est l'entourage familial qui assumait pratiquement seul l'ensemble des soins aux malades, graves ou non, et aux mourants. Les soignants professionnels ont peu à peu établi une sorte de monopole sur les soins, au point que certaines familles ne savent même plus comment s'y prendre pour donner les soins de base à une personne âgée vivant ses derniers jours. Mais pour des raisons humaines autant qu'économiques, le temps est peut-être venu où le rôle de la famille et de l'entourage des malades sera à nouveau reconnu et mis à l'honneur.

Publié le Jeudi 02 Mars 2000 : 01h00
Source : Prescrire rédaction "Aspirations endotrachéales : les infirmiers et l'entourage" Prescrire 2000 ; 20 (203) : 144
PUB
PUB
A lire aussi
Personnes âgées : rester à domicilePublié le 18/01/2008 - 00h00

Les solutions intermédiaires pour les personnes âgées entre le domicile et l'institution sont appelées à se développer car elles répondent à un véritable besoin de la population. Elles sont désormais reconnues par la loi.

La malade a le droit de savoir !Publié le 21/05/2002 - 00h00

Afin d'améliorer la transparence qui entoure les soins prodigués aux malades, le gouvernement vient d'émettre un décret qui définit le droit d'accès aux informations médicales personnelles détenues par les professionnels et les établissements de santé.

Faire face à la maladie d'AlzheimerPublié le 15/09/2004 - 00h00

Il cherche constamment son gillet, il grignote plutôt qu'il ne mange, il lui arrive de ne plus remettre une voisine ? Bien sûr on préfère en rire, on évoque son « grand âge », on accuse « la vieillerie ». Finalement on trouve ça presque normal... Mais au fond, on sait bien que ce n'est...

Plus d'articles