Risque d'hypertension sous anti-inflammatoires

Aspirine, Advil, Ibuprofène et autres anti-inflammatoires présentent un inconvénient de taille lorsqu'ils sont pris quotidiennement : ils augmentent la tension artérielle et donc le risque de souffrir d'hypertension. Une seule solution, bien se faire suivre par un médecin et mesurer sa tension très régulièrement.
Publicité

Analgésiques et risque d'hypertension

Les analgésiques désignent les médicaments ayant une action anti-inflammatoire. Ils sont nombreux, à commencer par l'aspirine, mais aussi l'advil et l'ibuprofène par exemple. Si certaines personnes les utilisent de façon occasionnelle, d'autres, souffrant d'une maladie inflammatoire comme l'arthrose par exemple, sont amenées à en prendre tous les jours car ils représentent le traitement de référence. Selon une nouvelle étude, ces sujets présentent un risque d'hypertension.Plus de 16.000 hommes indemnes d'hypertension artérielle ont été recrutés et suivis durant 4 ans. Ils devaient signaler toutes leurs prises de médicaments en indiquant leur nature et la posologie exacte. Les personnes qui prenaient plus de 15 fois par semaine un analgésique ont vu leur risque d'hypertension artérielle s'élever de 48%. Un tel effet hypertenseur avait déjà été signalé par des études antérieures.

Publicité
Publicité

En pratique

Toute prise régulière, voire quotidienne de médicaments analgésiques, nécessite impérativement un suivi par un médecin. Préventivement, il convient au minimum de faire mesurer régulièrement sa tension artérielle afin de détecter toute hausse et de la prendre en charge rapidement. Rappelons que l'hypertension n'est pas à prendre à la légère, elle représente un puissant facteur de risque cardiovasculaire qu'il convient de corriger.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 26 Mars 2007 : 02h00
Source : Forman J.P. et coll., Arch. Intern. Med., 167 (4) : 394-9, 2007.