Rhume pendant la grossesse : les médicaments déconseillés à la femme enceinte

© Istock
Vous avez attrapé froid durant votre grossesse ? Rassurez-vous : dans la grande majorité des cas, le rhume de la femme enceinte est sans la moindre gravité. Il convient par contre d’être vigilante si vous voulez utiliser un médicament, car beaucoup d’entre eux sont déconseillés durant la grossesse.
Publicité

Grossesse : les médicaments « anti-rhume » sont déconseillés

Plusieurs médicaments dits anti-rhume, dont Actifed® Rhume ou Dolirhume® par exemple, sont vendus en pharmacie sans ordonnance. Comme ils contiennent des vasoconstricteurs, potentiellement nocifs pour le bébé, leur utilisation est déconseillée durant la grossesse. Ce n’est pas très grave, car ces médicaments visent seulement à soulager les symptômes du rhume. Il existe des alternatives sans risques : pensez par exemple au sérum physiologique pour désencombrer votre nez.

Publicité
Publicité

Rhume de la femme enceinte : les médicaments déconseillés en cas de fièvre

Le rhume peut provoquer une fièvre légère. Pour la combattre, évitez toute la famille des AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens). Ces médicaments incluent notamment l’aspirine, l’ibuprofène et le kétoprofène : ils sont contre-indiqués à partir du 6e mois de grossesse*. Si vous voulez les utiliser ponctuellement avant le 6e mois, demandez d’abord l’avis de votre médecin. En revanche, le paracétamol est autorisé durant toute la grossesse et l’allaitement. Veillez par contre à l’utiliser ponctuellement et à respecter les dosages recommandés.

*NB : des mini-doses d’aspirine sont prescrites à certaines femmes durant toute leur grossesse, pour raison médicale.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Samedi 23 Juin 2018 : 15h02