La règle d’or du régime acido-basique

© Fotolia

Le régime acido-basique est une réelle hygiène de vie pour retrouver un bon fonctionnement digestif et se délester de quelques kilos superflus !  Au vu des dépenses faites dans l’hexagone pour les médicaments anti acides – dépenses multipliées par 4 en 30 ans ! – de nombreux nutritionnistes vous invitent aujourd’hui à tester votre taux d’acidité dans le sang, proposent une armada d’analyses censées détectées le niveau de pH de votre corps, et promettent un rééquilibrage complet acido-basique ou alcalin, pour non seulement retrouver la ligne, mais aussi dire adieu à jamais à vos ballonnements en fin de repas ou vos douleurs de dos chroniques.

Publicité

Qu’est-ce que l’équilibre acido-basique ?

Pour assurer, l’organisme a besoin d’acides (acides aminés pour synthétiser les protéines, acides gras pour fabriquer les lipides...). Pour se stabiliser dans le sang, le pH doit varier entre 7 et 7,5. Le pH étant la mesure de l’acidité. Si votre organisme produit naturellement des acides lors de la digestion ou lorsqu’il fournit un effort physique par exemple, il sait parfaitement les éliminer. Mais quand il emmagasine un taux anormalement élevé d’acidité via une nourriture chimique, transformée et pauvre en vitamines et oligo-éléments, avec une couche de stress en supplément, (source d’acidité !) il sature !

Publicité
Publicité

Trop acide et alors ?

L’excès d’acide contribue à installer une inflammation générale de l’organisme et perturbe le système digestif. Pourquoi ? Parce que le corps à pour mission d’alcaliniser pour garder un équilibre constant. S’il y a trop d’acide, il va puiser partout des substances alcalinisantes, qu’il trouvera dans le sang, la peau, les muqueuses, en les dévalisant de tous leurs nutriments. Conclusion, tout le système est déstabilisé, on est anormalement épuisé, empâté, perturbé la nuit, nerveux, stressé… Impactant directement la vitalité, notre taux de graisse et notre poids.

Publié par Côté Santé le Mardi 02 Mai 2017 : 11h05
Mis à jour le Mardi 02 Mai 2017 : 11h05
Source : "La règle d’or du régime acido-basique", Magazine Côté Santé, N° 108, Avril/Mai 2017.
côté santé