Régime : la restriction en matières grasses ne favorise pas un amaigrissement plus efficace

© lifestock

La restriction en lipides n’est finalement pas un gage de succès pour un régime amaigrissant. Des chercheurs de l’Université de Harvard ont comparé l’efficacité à long terme (pendant au moins un an) de différents types de régimes amaigrissants (en incluant des contrôles auprès de personnes qui ne suivaient aucun régime).

Publicité

Les résultats de cette étude sont révélés dans la revue américaine « The Lancet, Diabetes & Endocrinology ». Elle a réuni au total 68 128 participants adultes.

Peu de lipides: pas de perte de poids supplémentaire

Il a été tenu compte de l'intensité avec laquelle les participants accomplissaient leur régime, s'ils tenaient un journal de suivi alimentaire, des cours de cuisine, etc... Les résultats ont prouvé que la perte de poids moyenne à l’issue des régimes allégés en lipides était rigoureusement la même que celle découlant de régimes à teneur plus élevée en matières grasses. Seules les personnes contrôlées qui ne suivaient aucun régime affichaient une perte de poids moins importante. A l’inverse, les régimes à faible teneur en glucides on conduit à une perte de poids supérieure.

Publicité
Publicité

Ne plus affecter aux seuls nutriments un amaigrissement stable

Deirdre Tobias, l’auteure de l’étude, conclut : « Aucune donnée scientifique ne justifie les régimes hypolipidiques comme stratégie optimale de perte de poids à long terme. Au contraire, il est nécessaire de continuer à rechercher de meilleures stratégies de perte de poids sur le long terme, qui vont au-delà de la composition en macronutriments. »

Publié par Isabelle Gayrard Auzet, Rédactrice en Chef le Mardi 03 Novembre 2015 : 17h33
Mis à jour le Mardi 03 Novembre 2015 : 17h56
Source : UNIVADIS®
The Lancet Diabetes & Endocrinology 
PUB
PUB