Régime : que penser du coaching en ligne ?
Sommaire

À qui s’adresse le e-coaching nutritionnel ?

Certains facteurs prédictifs ont déjà été identifiés. Ainsi, le coaching en ligne semble plus particulièrement s’adresser aux personnes qui ont l’habitude de se connecter tous les jours à Internet pour une raison ou une autre. Internet fait partie de leur quotidien, ils n’ont pas à faire un effort pour aller se connecter.

Les personnes qui ont par ailleurs une raison médicale de modifier leurs habitudes nutritionnelles, en particulier les diabétiques, les hypertendus et en cas d’excès de cholestérol, semblent aussi être plus réceptives à cette méthode.

À noter qu’il n’y a pas vraiment de relation avec l’âge, même si on observe une meilleure efficacité après 40 ans (optimale entre 50 et 70 ans). Cela peut s’expliquer par le fait qu’avant 40 ans, on n’a pas encore essayé tous les régimes « miracles », c’est seulement après que l’on revient vers des programmes plus raisonnables. Les plus jeunes veulent une méthode rapide et ils n’ont pas non plus les mêmes préoccupations de santé.

Globalement, il semblerait donc que les personnes qui répondent à ces critères aient de bonnes chances d’adhérer au suivi et d’avoir un effet significatif à la fois sur le poids et les facteurs de risque des maladies chroniques.

Quels sont les avantages du e-coaching ?

Le e-coaching s’adapte à votre évolution

Le premier grand avantage est que le système intelligent s’adapte à votre évolution (s’il est bien fait).

Un temps Internet à dépenser à sa convenance

Le temps à passer sur Internet pour renseigner ses données et suivre les recommandations est estimé à une heure, voire une heure et demie au grand maximum par semaine. Cela peut paraître beaucoup à certains, mais ce temps est à mettre en balance avec celui que l’on dépenserait dans le cadre d’un programme classique en face à face, que l’on évalue à plus de 3 heures en moyenne (prise de rendez-vous, déplacements aller-retour, salle d’attente, planification professionnelle et familiale, etc.). À noter également que ce temps informatique est à dépenser à domicile, à n’importe quel moment de la journée ou de la nuit, à sa convenance.

Pas de jugement

Il n’y a aucun jugement de valeur provenant d’une personne extérieure et pouvant créer une démotivation chez certaines personnes comme avec le suivi en face à face. Le patient est face à un ordinateur, il ne se retrouve pas confronté à un être humain qui pourrait le juger.

À savoir, dans ce genre de suivi, il y a malgré tout une assistance humaine, mais elle est uniquement destinée à aider les personnes à mieux s’orienter dans le programme et à mieux en utiliser les fonctionnalités.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Mots-clés : Regime, Coaching, Internet
Source : Interview du Dr Boris Hansel