Recommandations de l'Institut national du cancer sur la vaccination des personnes traitées pour un cancer

L'Institut national du cancer (Inca) vient de publier des recommandations sur l'opportunité et les modalités de vaccination contre la grippe A des patients traités pour un cancer.
Publicité

Grippe A : modalités de vaccination des patients traités pour un cancer

L'Inca recommande fortement la vaccination pour les personnes ayant un cancer, en raison de l'affaiblissement de leur système immunitaire. Les personnes suivant une chimiothérapie sont particulièrement exposées à une infection par le virus de la grippe et aux complications que celle-ci peut entraîner.

Protocole de vaccination des patients suivant une chimiothérapie

L'Inca recommande d'effectuer la vaccination de patients suivant une chimiothérapie selon les modalités suivantes :

- la vaccination doit avoir lieu soit 15 jours avant, soit au minimum 7 jours après une cure de chimiothérapie ;

- l'utilisation d'un vaccin avec adjuvant est recommandée, avec administration d'une ou deux doses selon l'état du système immunitaire du patient ;

Publicité
Publicité

- lorsque deux doses sont nécessaires, un intervalle de 21 jours doit être respecté entre les deux injections.

Toutefois, le médecin adaptera la vaccination au cas par cas en fonction de la situation de son patient.

Modalités de vaccination des patients traités par chimiothérapie

L'Inca recommande que la vaccination des patients traités pour un cancer soit effectuée par les équipes qui les prennent en charge pour le traitement de leur maladie. Lorsque cela n'est pas possible, deux solutions sont envisageables :

- le patient se rend au centre de vaccination, si possible avec une lettre adressée par le médecin du service d'oncologie au responsable du centre de vaccination, afin que ce dernier ait connaissance de sa situation ;

- si l'état du patient ne lui permet pas de se rendre dans un centre de vaccination, il est possible de faire appel aux équipes mobiles de vaccination.

Recommandations particulières

L'Inca fait des recommandations particulières dans deux situations :

- les patients qui ont subi une chimiothérapie intensive avec greffe de cellules souches doivent être vaccinés sous l'autorité des médecins qui ont réalisé la greffe ;

- les enfants atteints de cancer doivent être vaccinés sous l'autorité des équipes d'onco-hématologie pédiatrique qui les suivent.

L'Inca souligne également l'importance de la vaccination des proches des malades et des personnels de santé qui les prennent en charge.

Le texte complet de la recommandation de l'Inca est disponible sur son site internet :

www.e-cancer.fr

 
Publié par Hopital.fr le Vendredi 18 Décembre 2009 : 01h00
Mis à jour le Lundi 21 Décembre 2009 : 01h00