Qui peut vivre en résidence senior et quels sont les critères ?

Les résidences seniors sont un type d’établissement réservé pour l’accueil des seniors encore autonomes. Le but étant de permettre aux seniors de vivre dans un cadre sécurisé et confortable, tout en restant en totale autonomie et en bénéficiant de services utiles au quotidien. Le cadre convivial des résidences est fait pour que les résidents partagent de bons moments entre eux. Finalement, intégrer une résidence senior, c’est un bon moyen de maintenir son autonomie, mais aussi de rompre avec la solitude. Découvrez dès maintenant, à qui s’adresse les résidences seniors, les critères à prendre en compte pour être admis ainsi que les aides envisageables pour en intégrer une.
© Adobe Stock
Sommaire

À qui s’adressent les résidences seniors : 

Les résidences seniors s’adressent généralement à des personnes âgées autonomes, valides ou semi-valides, habitant seul ou bien en couple. La principale cause d’emménagement en résidence senior est que les seniors ne peuvent ou ne veulent plus vivre dans leur domicile classique. D’autres conditions sont également envisagées par les seniors comme le rapprochement familial ou bien le retour dans une ville d’enfance. 

Vivre dans une résidence service senior permet alors de : 

  • Continuer à vivre de manière indépendante 
  • Bénéficier d’un environnement sécurisé et plaisant
  • Profiter de services supplémentaires, utiles au quotidien

Il faudra prendre en compte, que les résidences seniors ne sont pas des établissements sociaux ou encore médico-sociaux et ne sont généralement pas adaptées pour accueillir des personnes dépendantes ou avec des troubles cognitifs. 

À partir de quel âge peut-on déménager en résidence senior ? 

Déménager en résidence senior, c’est trouver une alternative adaptée entre le maintien à domicile et la maison de retraite. Ce type d’établissements est accessible aux personnes ayant 60 ans et plus, qui souhaitent trouver un maximum de confort et continuer à vivre en toute autonomie. Il faudra également prendre en compte l’autonomie de la personne âgée, qui est un critère important lors de l’entrée dans une résidence senior. 

Quels profils pour vivre dans une résidence senior ? 

Il n’y a pas véritablement de profil type pour déménager dans une résidence senior, même si, certaines caractéristiques permettent de généraliser le profil des personnes âgées qui vivent en résidences seniors. Pour donner quelques chiffres, les personnes vivant en résidence senior sont âgées entre 70 et 99 ans, la moyenne étant 85 ans. Ceux-ci vivent pour la plupart seuls, même si les couples représentent tout de même 20%. Une majorité de ces personnes sont des femmes, avec plus de 60%. 

Enfin, contrairement aux idées reçues, une retraite minimum n’est pas exigée, car chaque personne à une situation différente. Et pour cela, en résidence senior on peut rencontrer de nombreux profils et de tous horizons. Une diversité de profils très appréciée des résidents ! 

Les critères à prendre en compte pour être admis en résidence senior 

Même s’il n’existe pas réellement de profil type pour être admis dans une résidence senior, il faudra tout de même être vigilant concernant les critères d’admission. En effet, certains critères sont obligatoires pour intégrer une résidence senior sur le territoire français. Pour cela, nous avons rédigé une liste de critères importants à prendre en compte : 

Le niveau d’autonomie 

L’admission en résidence senior est accessible seulement pour les personnes âgées autonomes ou bien en très légère perte d’autonomie (pas de troubles cognitifs ou bien de réel handicap physique). En effet, le principe de ces hébergements est de maintenir l’autonomie des seniors grâce à des équipements et du mobilier adaptés, que ce soit dans les logements mais aussi dans la résidence senior en général. Il faudra donc faire une évaluation de son autonomie grâce au GIR (Groupe Iso-Ressources). Pour intégrer une résidence senior il faudra avoir un GIR 5 ou 6, et dans certains cas exceptionnels un GIR 4. 

Les moyens financiers 

Les moyens financiers sont très importants lorsque l’on souhaite intégrer une résidence senior. En effet, ce sont des structures assez onéreuses, notamment car en plus du loyer, de nombreux services supplémentaires sont proposés, mais aussi des formules très utiles (par exemple la demi-pension dans le restaurant de la résidence). 

Il faudra alors calculer les différents revenus possibles (retraite, patrimoine, aide financière d’un proche… ) de la personne pour savoir si celle-ci est éligible à vivre dans une résidence senior. Tout en prenant en compte qu'il faut généralement avoir un reste à vivre de 500€, pour vivre sereinement sa retraite. 

Les disponibilités dans la région, le département ou encore la ville choisie 

Il est possible que vous ne puissiez pas intégrer une résidence senior lorsque vous le souhaitez, car il n’y a pas de disponibilité à cet instant. Cependant, il est tout de même très rare, qu’au sein d’une même ville, d’un même département ou d’une même région, que toutes les résidences seniors n'aient aucune disponibilité. 

Si vous souhaitez par exemple, intégrer une résidence senior en particulier et que celle-ci est complète, il est possible d’être mis en liste d’attente. Dans ce cas, il faudra être patient et rester à son domicile le temps d’attendre. 

Les aides financières possibles : 

Enfin, si vous souhaitez entreprendre le processus d’intégrer une résidence senior, il faudra savoir si certaines aides financières de l’Etat sont possibles. Celles-ci sont un réel coup de pouce et peuvent aider lors des démarches d'admission. Découvrez dès maintenant les aides envisageables pour le financement d’un logement en résidence senior. 

L’APA : l’Allocation Personnalisée d’Autonomie

C’est une aide financière de l’État qui est directement versée par votre département. Celle-ci aide à couvrir une partie ou bien la totalité des frais engendrés par certaines incapacités de la personne. Par exemple, l’APA sert généralement à couvrir les frais des services à la carte proposés en résidence senior.

L’APL : l’Aide Personnalisée au Logement

Cette aide financière est versée par la CAF du lieu de résidence de la personne âgée. Le montant de l’APL dépend de plusieurs facteurs :

  • Ressources financières
  • Nature du logement
  • Superficie du logement 
  • Composition familiale

C’est une aide très répandue et allouée pour les locataires de logements en résidence senior. Vous pouvez dès maintenant faire une simulation en ligne pour connaître le montant éligible pour votre logement. 

L’ASH : l’Aide Sociale à l’Hébergement 

C’est la deuxième aide la plus accordée aux personnes âgées, après bien-sûr l’APA. L’ASH représente une aide considérable pour régler généralement les frais liés à l’hébergement en résidence senior, si les revenus sont trop faibles. 

Il faudra faire attention car cette aide n’est accordée seulement si l’établissement est habilité à l’aide sociale.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :