Quels sont les signes du diabète ?

Le diabète concerne plus de 3 millions de Français. Mais quelque 400.000 ignorent être diabétiques. Une belle brochette d’ignorants... Pourquoi, et comment peut-on poser le diagnostic d'un diabète ?

Diabète : un mal silencieux

Les diabétiques peuvent vivre plusieurs années sans s’apercevoir de leur hyperglycémie (taux de sucre excessif, c'est-à-dire supérieur à 126 milligrammes par décilitre de sang, à jeun).

Or, les complications du diabète peuvent être lourdes : infarctus cardiaque, accident vasculaire cérébral, cécité, insuffisance rénale...

Le diabète est donc une maladie grave à diagnostiquer sans attendre. Mais le détecter sans faire de prise de sang est presque un travail d’enquêteur...

Plusieurs types de diabète et plusieurs types de signes et symptômes

Il existe plusieurs catégories de diabètes et les plus fréquentes sont celles de type 1 ou 2. Leurs causes diffèrent, leurs manifestations également.

Pour le diabète de type 1, le diagnostic ne pose aucun problème. Il concerne des patients jeunes, enfants et ados, et les symptômes se manifestent rapidement. Les patients urinent énormément, boivent beaucoup, perdent du poids, voire tombent dans le coma.

Mais le diagnostic est plus difficile pour le diabète de type 2, qui représente neuf diabètes sur dix et concerne le plus souvent des patients de 40 ou 50 ans.

Car il évolue plus lentement, pendant cinq à dix ans, sans se manifester. En l’absence de symptômes et de dépistage, naturellement, aucun traitement n'est mis en place.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Laurent Crenier, diabétologue à l’Hôpital Erasme et secrétaire général de l’Association belge du diabète.
La rédaction vous recommande sur Amazon :