Quels sont les risques et complications d’une pneumonie ?

© Istock

Si la pneumonie évolue le plus souvent favorablement, elle peut aussi parfois être à l’origine de complications graves, voire mortelles.

Rappelons que la pneumonie est la première cause de mortalité infectieuse dans notre pays.

PUB

Pneumonie : quelles sont les complications à craindre ?

La pneumonie désigne une infection des poumons liée à une bactérie dans la majorité des cas, et sinon à d’autres germes comme des virus et des champignons. Les principaux symptômes évocateurs d’une pneumonie sont la survenue d’une forte fièvre, d’une toux grasse, d’un essoufflement, d’une douleur dans la poitrine.

Le traitement dépend bien sûr du germe à l’origine de la pneumonie, mais il repose le plus souvent sur des antibiotiques qui limitent également le risque de surinfection.

PUB
PUB

Mais la pneumonie peut aussi se compliquer et devenir grave en l’absence de traitement approprié ou chez certaines personnes fragiles (jeunes enfants de moins de 2 ans, personnes âgées, en cas de baisse immunitaire, de certaines pathologies respiratoires, etc.) :

  • Infections du sang ou bactériémie (le germe responsable de la pneumonie est véhiculé par le sang et contamine d’autres organes).
  • Abcès du poumon (du pus se forme dans le poumon).
  • Épanchement pleural (du liquide s’accumule entre les deux feuillets de la plèvre).

Pneumonie, quand consulter ?

  • Des crachats teintés de sang, une fièvre élevée, un essoufflement, une douleur dans la poitrine qui s’accentue lors de la respiration profonde et des difficultés à respirer.
  • Un rhume ou une grippe qui ne s’améliore pas.
Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 03 Février 2014 : 06h48
Mis à jour le Lundi 03 Février 2014 : 14h15
Source : Le Manuel Merck, Editions Larousse. ameli-sante.fr.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés