Quelles solutions si votre enfant fume du cannabis ?
Sommaire

Quelles sont les risques de dépendance au cannabis ?

Sur le plan physique, ils sont inexistants, mais pas sur le plan psychologique. D'ailleurs, l'absence d'accoutumance ou d'effet de manque comme pour les psychotropes ou l'héroïne est un des arguments avancés par leurs fumeurs pour justifier leur consommation et demander une dépénalisation ou même une légalisation du cannabis. Par contre, il faut prendre en compte l'éventuelle dépendance psychologique vis à vis du produit, même si ce problème ne touche pas les fumeurs occasionnels ou réguliers qui prennent par exemple un «joint» par jour. Seuls sont concernés environ 3 % des fumeurs qui sont véritablement dépendants et donc toxicomanes. L'existence sans le produit devient alors insupportable.

Quels sont les signes visibles de la consommation de cannabis ?

Ce sont les fameux «yeux rouges», les pupilles dilatées, en général une certaine ébriété de l'humeur. Mais une des propriétés du cannabis est d'amplifier l'état d'âme existant, ce qui veut dire qu'un adolescent angoissé verra son mal-être s'aggraver après avoir fumé. Les autres signes visibles sont l'augmentation de l'appétit, la somnolence, la baisse des performances intellectuelles, notamment de la capacité de mémorisation, ceci uniquement chez les personnes qui fument régulièrement du cannabis – un joint tous les jours pendant plusieurs mois -. A l'usage des parents, un autre signe possible peut être une ponction régulière sur l'argent de poche, environ 100 ou 200 F par semaine, ce qui correspond au prix d'une barrette de cannabis (5g), qui permet de faire de 5 à 10 cigarettes de cannabis.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :