Quelle sexualité après un cancer de la prostate ?

© Fotolia

Le cancer de la prostate et ses traitements exercent une influence sur la sexualité et la fertilité. Il est essentiel d’être bien informé des changements potentiels et de se faire aider. Un accompagnement dédié à la sexualité fait partie intégrante de la prise en charge de ce cancer. Mais qu’est-ce qui change réellement et quelles sont les solutions ?

PUB

Ouvrir le dialogue au sein du couple

Dès l’annonce du diagnostic, le stress, l’inquiétude et la fatigue génèrent une baisse du désir. Mais progressivement, l’affection et la tendresse peuvent reprendre le dessus, laissant à nouveau place à la sexualité. L’important est d’en parler avec son partenaire, d’expliciter ses difficultés et ses sentiments pour mieux vivre cette période.

La modification de l’image corporelle, avant, pendant et après les traitements du cancer, peut aussi représenter un obstacle à une vie sexuelle épanouie : peur d’être dévalorisé aux yeux de l’autre, sentiment d’atteinte de sa virilité, perte d’estime de soi, doutes sur ses capacités de séduction, etc. Là encore, le dialogue au sein du couple contribue à améliorer la vie affective et sexuelle.

PUB
PUB

Traitements du cancer et troubles de l’érection

Les traitements du cancer entrainent souvent (mais pas systématiquement) des effets secondaires ayant un retentissement plus ou moins important sur la sexualité. Ils dépendent des difficultés sexuelles et urinaires antérieures au cancer et des traitements reçus. Leurs manifestations peuvent être immédiates ou au contraire différées dans le temps, de quelques mois ou quelques années.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mardi 02 Mai 2017 : 16h11
Mis à jour le Jeudi 04 Mai 2017 : 10h48
Source : Institut national du cancer (INCa), Guide patients/Les cancers, Les traitements des cancers de la prostate.
La rédaction vous recommande sur Amazon :