Quelle poêle choisir pour ma santé ?

© getty

Les poêles et ustensiles de cuisson anti-adhésifs en Téflon seraient cancérogènes.

Qu’en disent vraiment les autorités et les études ?

Téflon, fontes, céramique, inox, métaux lourds, aluminium...

Comment choisir une poêle qui préserve votre santé ? Quels sont les matériaux à éviter ?


Publicité

Les risques du téflon pour la fertilité et durant la grossesse...

Le Téflon est un revêtement antiadhésif qui contient du PTFE (ou poly tetra fluoro éthylène), un polymère plastique. Celui-ci est un matériau inerte, stable à la cuisson, non toxique. En revanche, la fabrication du PTFE nécessite l’utilisation d’acide perfluorooctanoïque (PFOA), un composé qui appartient à la famille des perfluorés, et dont on peut retrouver des traces résiduelles dans le téflon de nos poêles à frire.

L’Union européenne a classé ce PFOA parmi les substances à risque d’effet cancérogène, notamment sur l’enfant pendant la grossesse, et sur la fertilité. Selon le réseau Environnement-Santé, le PFOA provoquerait une baisse de la qualité du sperme en tant que perturbateur endocrinien. Mais les preuves vis-à-vis des résidus de PFOA dégagés par les ustensiles de cuisine sont insuffisantes. D’ailleurs, les tests réalisés en 2010 par 60 Millions de consommateurs n’ont pas permis de détecter de traces de PFOA dans les revêtements antiadhésifs de plusieurs marques. Du côté des autorités françaises, l’Agence de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) a émis un avis le 13 mars 2009, concluant que, « sur la base de l’ensemble des données disponibles», « les risques pour la santé des consommateurs relatifs à la présence résiduelle de PFOA dans les revêtements antiadhésifs des ustensiles de cuisson (dans des conditions réalistes d’utilisation) sont considérés comme négligeables », puisque « 600 fois inférieurs à la dose journalière tolérable».

Publicité
Publicité

Mais aujourd’hui, les perturbateurs endocriniens comme le PFOA, le bisphénol A, les phtalates, etc. sont omniprésents dans notre environnement et l’on commence à considérer que ces expositions cumulatives pourraient au final être dangereuses pour la santé…

Pourquoi ne plus utiliser une poêle en Téflon lorsqu’elle est rayée ?

A priori, si un copeau de Téflon se détache et est ingéré avec la nourriture, il n’y a pas de danger pour la santé. En revanche, si le revêtement sous la couche antiadhésive est en aluminium et que la poêle est usée ou rayée, les aliments se retrouvent directement au contact de l’aluminium. Or l’aluminium est un matériau toxique (pour le cerveau et les muscles) qui migre dans les aliments.

En pratique, évitez les ustensiles en aluminium, d’autant plus s’ils sont usés, ne conservez pas longtemps des aliments dans des contenants en aluminium et évitez surtout d’y mettre des aliments acides (rhubarbe, tomates).

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 22 Avril 2013 : 10h00
Mis à jour le Jeudi 02 Mai 2013 : 10h17
Source : Afssa, http://www.afssa.fr/Documents/MCDA2007sa0391.pdf. Santé canada, http://planete.blogs.nouvelobs.com/media/02/02/559659149.pdf. Environnement-Santé. Bioaddict.fr.
La rédaction vous recommande sur Amazon :