Quelle hygiène intime l’été ?

Les beaux jours arrivant, notre mode de vie change : chaleur, transpiration, soleil,  baignade en mer ou en piscine, vêtements légers, et souvent rapports sexuels plus fréquents. Tous ces changements peuvent avoir un impact sur notre zone intime. Alors comment s’adapter pour conserver un confort intime ?

Publicité

Hygiène intime en été : après une baignade pensez au rinçage !

Quand on se baigne tous les jours dans la mer ou dans une piscine, c’est très agréable. Mais notre peau se couvre de sel ou de chlore. Et dans les zones de plis, ces substances peuvent agresser la peau, en particulier là où elle est le plus sensible, dans les plis. Il est donc très important de bien se rincer à l’eau douce après un bain. Et c’est d’autant plus vrai que vous êtes en bord de mer, là où les grains de sable, agents irritants, peuvent se glisser dans votre maillot !

Publicité
Publicité

Les matières synthétiques, attention

Polyamide, lycra, polyester, bien des maillots de bains ou sous-vêtements sont conçus dans ces matières. Pratiques, elles n’absorbent pas la transpiration, et sèchent donc rapidement. Le problème, c’est qu’elles augmentent la transpiration, les frottements et les irritations locales. Alors, bien sûr, vous n’allez pas repasser au maillot de bain en coton tricoté de nos grands-mères, mais lorsque vous ôtez votre maillot, choisissez un sous-vêtement en coton ou en soie, bien plus doux pour votre intimité.

Publié par Dr Catherine Solano le Jeudi 11 Juin 2015 : 11h07
Mis à jour le Jeudi 22 Juin 2017 : 11h13
Source : Infections génitales basses. JM Bohbot. La revue du Praticien médecine générale tome 21 n°782/783 l 2 octobre 2007.
Hygiène intime féminine. Pathologies induites par une hygiène intime inadaptée. O. Graesslin et col. Correspondances en pelvi-périnéologie - n° 2, vol. V - avril/mai/juin 2005.