Quelle contraception choisir après 45 ans ?
Sommaire

Le stérilet, solution classique pour les femmes de plus de 45 ans

Pour les femmes qui approchent de la ménopause, d'autres solutions que la pilule sont donc souvent choisies.

La première d'entre elles, c'est le stérilet. Il est placé pour cinq à dix ans selon les modèles. Contrairement à une idée reçue, il n'est pas réservé aux femmes qui ont déjà eu des enfants (le risque infectieux est très rare).

Pour les femmes âgées de plus de 45 ans, le stérilet est souvent vécu comme une situation idéale : plus besoin de se préoccuper de sa contraception pendant plusieurs années, parfois jusqu'à la ménopause !

En plus, les règles diminuent ou disparaissent souvent si l'on fait le choix d'un stérilet hormonal.

La contraception mécanique après 45 ans

Les solutions de contraception mécanique, qui ne fait pas intervenir les hormones, restent bien entendu accessibles aux femmes après 45 ans : préservatifs, spermicides, diaphragme, etc. Elles sont plus contraignantes puisqu'il faut les utiliser à chaque rapport sexuel.

Leur fiabilité est aussi inférieure à celle des autres solutions présentées ici. Mais il faut prendre en compte le fait que la fertilité après 45 ans, sans disparaître, diminue fortement. Le risque d'un "accident" n'est donc pas le même qu'à vingt ans, même si une bonne contraception reste indispensable à toute vie sexuelle jusqu'à la ménopause.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Conférence de presse étude CHOICE, The European Journal of Contraception and Reproductive Health Care, décembre 2011. www.choisirsacontraception.fr.