Quel est votre risque de maladie veineuse ?

La maladie veineuse, affection essentiellement féminine, impose une prise en charge tant pour soulager les symptômes que pour limiter le risque de complications. Quels sont les facteurs de risque de la maladie veineuse et quels sont les traitements ?
© Adobe Stock

La maladie veineuse est une affection souvent héréditaire

La maladie veineuse est une affection très fréquente (près de 30% de la population). Elle est essentiellement féminine, avec 70 à 80% des cas. Mais c'est aussi une maladie souvent héréditaire : lorsqu'un parent en est atteint, le risque de développer cette affection est de 45% et atteint les 90% lorsque les deux parents sont touchés.

La grossesse est une période aggravante ou déclenchante de la maladie veineuse

La maladie veineuse est sous influence hormonale. C'est ainsi qu'elle évolue dès la puberté. Ensuite, elle tend à s'aggraver avec la grossesse. La grossesse peut également constituer un facteur déclenchant.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Le Quotidien du médecin, 6 mars 2009.
La rédaction vous recommande sur Amazon :