Quel est l'effet psychologique de l'augmentation du prix du tabac ? Fait-il réellement diminuer la consommation de cigarettes ?
Sommaire

Chaque cigarette est mieux rentabilisée

D'autre part, quand un fumeur voit le tarif du paquet augmenter, il a tendance à acheter moins de cigarettes. Oui, mais, dans le même temps, il tente de rentabiliser au mieux chaque cigarette, d'en tirer le maximum de nicotine. Il fume plus profondément et plus longtemps chaque cigarette.

Une enquête française a ainsi montré que quand les ventes ont baissé de 3%, pendant ce temps-là, en tirant plus sur chaque cigarette, les fumeurs ont tiré 3,8% plus de chaque cigarette. Le résultat est donc négatif, d'autant plus qu'en tirant plus fort et plus longtemps, les substances aspirées se révèlent plus toxiques. Cette observation a été faite par Fatima Amrioui qui a analysé plus de 3.300 mégots fumés extraits d'une poubelle de restaurant. Elle a mesuré leur longueur résiduelle et la couleur de leur filtre.

Alors, faut-il se décourager et renoncer aux campagnes ou aux mesures anti-tabac, aux augmentations de prix ? Certainement pas. Car le prix du tabac augmentant, les jeunes sont moins nombreux à commencer à fumer. Le prix élevé les dissuade. Idem pour certains fumeurs qui décident d'arrêter et qui réussissent. La dépense importante est le petit plus qui enclenche souvent la décision de passer dans le clan des non-fumeurs.

Au total, il convient toujours de rester modeste dans la lutte contre les addictions et ne pas interpréter des résultats comme des victoires extraordinaires. Le chemin est encore long pour délivrer tous les fumeurs de leur dépendance…

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :