Que révèlent vos rêves ou vos cauchemars ?

© Istock

Nos rêves sont souvent étonnants, inquiétants voire angoissants. Certains cauchemars perturbent fortement nos nuits....et jusqu'à nos journées.

Nous avons aussi parfois l'impression que nos rêves possèdent des significations profondes. Mais que dit la science ? Faut-il s'inquiéter de nos rêves ? Décryptage avec un spécialiste du sommeil.

Publicité

Nos rêves ont-ils vraiment une signification ?

"Oh tu as rêvé d’un train / d'une échelle / d’une forêt ? Cela doit vouloir dire que tu as besoin de changement / du mal à faire face à quelque chose / besoin de retourner à tes racines..."

Nous avons tous un jour entendu une interprétation des rêves de ce type. Pourtant, selon le Dr Daniel Neu, chef du laboratoire du sommeil et de l’unité de chronobiologie au CHU Brugmann à Bruxelles, elles sont toutes fausses. "Il est possible d'interpréter le contenu des rêves, mais seulement dans le cadre d'une démarche thérapeutique avec un patient. Un événement ou un objet n'aura pas la même signification pour tout le monde, ou à tous les moments." Si vous avez l'impression que vos rêves ont quelque chose à vous dire, si vous avez envie de mieux les comprendre, une psychothérapie vous sera peut-être utile. Évitez de dépenser votre argent dans des livres d'interprétation des rêves, ils ne vous apporteront rien !

Publicité
Publicité

Rêves ordinaires ou fantastiques, quel sens ?

Ajoutons que si certains font des rêves très étranges et fantastiques alors que d'autres rêvent de situations tout à fait ordinaires, cela n'a pas non plus de signification spécifique. En effet, nous faisons tous plusieurs rêves par nuit (environ toutes les 90 à 100 minutes). D’ailleurs, ce n'est pas parce que vous vous souvenez du plus trivial que vous n'avez pas fait de rêve très étrange au cours de la même nuit ! Vous l'avez peut-être simplement oublié...

Mots-clés : Reve, Cauchemar
Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Jeudi 16 Mai 2013 : 00h43
Mis à jour le Lundi 15 Février 2016 : 11h17
Source : Merci au Dr Daniel Neu, spécialiste en médecine du sommeil (somnologie) et en neuro-psychiatre, responsable du laboratoire du sommeil du CHU Brugmann U.L.B./V.U.B. (Bruxelles)