Que faire quand le transit intestinal de Médor est perturbé ?

Des selles molles ou au contraire trop dures sont le signe d’un mauvais transit digestif de votre chien. Dans de nombreux cas, la situation peut se normaliser d‘elle-même. Mais l’intestin de Médor a parfois besoin d’un petit coup de pouce pour redémarrer normalement !

PUB

Mode d’emploi pour de belles selles

Votre chien présente de manière soudaine des selles molles ou liquides ? Il convient de voir s’il bénéficie de tous les soins nécessaires à une bonne santé de ses intestins. L’élément le plus important consiste en une alimentation de qualité, soit à base de croquettes, soit via une ration ménagère (prération "maison"). Cette dernière ne doit pas être constituée de restes de table mais bien d’ingrédients apportant à votre ami un repas équilibré (viande, poisson, riz, pâtes, légumes…). En outre, un vermifuge administré 2 à 4 fois par an permettra d’éviter que des vers intestinaux n’irritent son intestin. Si malgré ces mesures, les selles restent anormalement molles, il est également possible de lui administrer de la flore intestinale. Vous trouverez chez votre vétérinaire ou votre pharmacien des compléments alimentaires composé de flore et d’un pansement intestinal, permettant à votre chien de récupérer rapidement un transit optimal.

PUB
PUB

Et si la diarrhée persiste ?

Cependant, une diarrhée peut être l’une des manifestations d’un problème plus général. Ainsi, de nombreuses maladies telles qu’une insuffisance des reins, du foie, de la thyroïde… peuvent se manifester notamment par de la diarrhée. Une allergie alimentaire peut aussi être à l'origine du problème. En outre, certains parasites tels que le giardia peuvent s’installer dans l’intestin et y provoquer une inflammation. Pour toutes ces raisons, l’apparition d’une diarrhée persistante devrait faire l’objet d’une visite chez votre vétérinaire. Ce dernier dispose de différents moyens (analyse de selles, prise de sang, échographie) pour trouver ce qui dérègle le transit intestinal de votre chien et lui donner le traitement adéquat.

Publié le 23 Août 2011 | Mis à jour le 23 Août 2011
Auteur(s) : Anne Pensis, vétérinaire