Que faire en cas d''hyperventilation et crise de panique ?

Publié le 09 Mars 2009 à 1h00 par Rédaction E-sante.fr
Une respiration trop ample et trop rapide provoque de l'hyperventilation. Or cette respiration anormale et superficielle entraîne de nombreux troubles, dont des crises de panique. L'objectif : réapprendre à respirer !

Qu'est-ce que l'hyperventilation ?

L'hyperventilation est une manière derespirer, anormale et inadaptée, qui excède les besoins de notre organisme.

Les inspirations sont trop rapides dans la partie supérieure du thorax, avec des variations de rythme et de volume. En définitive, cette façon de respirer est trop rapide et trop superficielle et se fait aux dépens du rythme respiratoire.

En cas d'hyperventilation, on respire trop et surtout trop rapidement.

Cette respiration s'accompagne de soupirs fréquents ou du besoin de prendre par moments une inspiration plus profonde.

Quelles sont les conséquences de l'hyperventilation ?

Le problème est que ce schéma respiratoire entraîne des variations de l'oxygénation du sang qui est préjudiciable à l'activité des cellules, et particulièrement des cellules nerveuses qui sont très fragiles.

Résultat, de nombreuses fonctions sont perturbées, et notamment les fonctions cérébrales. C'est ainsi que l'hyperventilation est à l'origine de différents troubles et de symptômes qui peuvent paraître étranges :

  • légère sensation de vertige,
  • gorge serrée,
  • ballonnement abdominal,
  • douleurs à la poitrine,
  • sentiment d'irréalité,
  • anxiété, dépression,
  • douleurs musculaires,
  • articulaires et aussi crise de panique.
Source : Dr Jean-Loup Dervaux, " Et si c'était de l'hyperventilation ? ", Editions Leduc ; Shirley Trickett, " En finir avec les crises d'angoisse ", Editions Leduc.