Qi Gong : une gymnastique qui a le vent en poupe !
Sommaire

Le Qi Gong pour apaiser corps et esprit

En évitant les blocages de l'énergie vitale, le Qi Gong apporte un meilleur fonctionnement global de l'organisme. Les tensions se dénouent, les membres s'assouplissent, les articulations se dérouillent, les muscles se tonifient.

Sur un plan psychique, le Qi Gong diminue l’anxiété et l’angoisse. Il permet de se recentrer, de gagner en sérénité et de développer une meilleure confiance en soi.

Le Qi Gong et ses bienfaits sur la santé

Les vertus santé du Qi Gong font l’objet de nombreuses études scientifiques. Il diminuerait entre autres l'hypertension artérielle (1), renforcerait le système immunitaire (2), allégerait les symptômes prémenstruels (3), réduirait la douleur chronique (4). Il améliorerait également la qualité de vie des personnes atteintes de cancer (5) ou de problèmes cardiaques (6) ainsi que des personnes âgées (7).

Si le Qi Gong commence à faire son entrée dans certains hôpitaux occidentaux, de nouvelles études sont néanmoins nécessaires pour venir confirmer ces premiers résultats thérapeutiques. En attendant, le Qi Gong se pratique d'ores et déjà chez nous dans une optique de bien-être physique et psychique.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Merci à Dominique Jacquemay, professeur de Qi Gong et diplômée en Médecine Traditionnelle Chinoise (www.qigong-bruxelles.be).
(1) Lee MS, Pittler MH, et al. J Hypertens. 2007;25(8):1525-32.
(2) Lee MS, Kim MK, et al. Int J Neurosci. 2006 Aug;116(8):921-6.
(3) Jang HS, Lee MS, et al. Int J Neurosci. 2004;114(8):909-21.
(4) Lee MS, Pittler MH, Ernst E. J Pain. 2009;10(11):1121-1127 e14.
(5) Zeng Y, Luo T, Xie H, Huang M, Cheng AS. Complementary Ther Med. 2014; 22(1): 173-186
(6) Chan CL1, Wang CW, et al. Am J Chin Med. 2012;40(2):255-67.
(7) Jahnke RA1, Larkey LK, Rogers C. Geriatr Nurs. 2010 Jul-Aug;31(4):272-80.
La rédaction vous recommande sur Amazon :