Psychothérapie : comment réparer les souffrances de notre enfance ?

" Tout se joue avant 6 ans " prétendraient certains psys. Pourtant, même si notre enfance nous faconne, ce que nul ne peut nier, elle peut aussi être dépassée, digérée quand elle a été douloureuse. De nouvelles méthodes de thérapie ont pour but de cicatriser d'anciennes blessures.
Publicité

Nous avons tous un enfant intérieur

L'analyse transactionnelle est une thérapie avec un mode de lecture très intéressant. Elle estime qu'en nous se trouve encore l'enfant que nous avons été. C'est lui qui a envie de rire et de s'amuser, de s'énerver parfois, qui a envie de pleurer, qui est par moment susceptible ou paralysé de peur... Cet enfant est encore actif en nous, de manière très positive quand il s'agit de nous amuser, de manière plus négative quand il traîne des souffrances anciennes toujours actives. Peur de ne pas être aimé, d'être abandonné, de ne pas valoir la peine d'exister, peur de souffrir...

Publicité
Publicité

Devant quelles difficultés est-il utile de travailler sur notre enfant intérieur ?

La peur de l'abandon vécu dans le couple ou dans l'amitié, la difficulté à s'attacher (souvent liée à une peur profonde), mais aussi l'anxiété et/ou las dépression, peuvent bénéficier d'un travail pour aider cet enfant intérieur à se rassurer, à aller mieux.

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 26 Octobre 2009 : 01h00