Prolapsus : les causes possibles chez la femme

© Istock
Plus connu sous le nom de « descente d’organes », le prolapsus est un souci de santé sexuelle qui concerne généralement les femmes de plus de 45 ans. Il peut correspondre à la descente de la vessie dans l’utérus ou d’autres organes présents dans le pelvis. On fait le point sur les causes possibles du prolapsus chez la femme.
Publicité

Le prolapsus : qu’est-ce que c’est ?

Le prolapsus correspond à une descente anormale des organes contenus dans la cavité pelvienne. Il résulte de la destruction du plancher pelvien, c’est-à-dire d'un relâchement des muscles et du tissu fibreux du périnée ainsi que des ligaments qui soutiennent les organes génitaux. La vessie, l’utérus, le vagin et le rectum composent le pelvis. Aussi, il existe différents types de prolapsus, en fonction de l’organe déplacé. On parle de cystocèle en cas de descente de la vessie, de prolapsus utérin pour l’utérus, de rectocèle en cas de descente du rectum et enfin de trachélocèle lorsqu’il s’agit du col utérin.

Publicité
Publicité

Quelles sont les causes du prolapsus ?

Les causes d’un prolapsus sont assez nombreuses mais le mécanisme, lui, reste unique. En effet, certains événements qui ponctuent la vie d’une femme peuvent affecter les muscles et les ligaments de la région pelvienne. Lorsque ces derniers se distendent ou se rompent, un prolapsus peut survenir. C’est une atteinte à la santé sexuelle relativement courant. Parmi les causes les plus fréquentes, on peut citer les grossesses à répétition, la constipation chronique, les accouchements difficiles, l’obésité ou encore la ménopause. Des antécédents familiaux ou chirurgicaux et certains exercices physiques sollicitant le bassin avec le port de charges lourdes, par exemple, constituent également des facteurs de risque du prolapsus.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Samedi 26 Mai 2018 : 18h00
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :