Produits de lissage capillaire : alerte aux consommateurs

Attention, certains produits de lissage capillaire sont « susceptibles de présenter des risques pour la santé des consommateurs », alertent les autorités françaises.

Publicité

Ces produits cosmétiques sont essentiellement destinés à l’usage des professionnels de la coiffure, pour lisser les cheveux de leurs clients. Mais ils sont également vendus sur Internet, le plus souvent importés des États-Unis ou du Brésil, et « appliqués par le consommateur lui-même ou par des professionnels de la coiffure se déplaçant à domicile ». Or certains de ces produits de lissage capillaire sont concentrés en formaldéhyde, à un taux dépassant celui imposé par la réglementation, rendant ce composé chimique cancérigène susceptible d’irriter les voies respiratoires et les yeux, de provoquer des eczémas de contact, mais aussi des leucémies et des cancers des sinus.

Publicité
Publicité

Les produits de lissage capillaire trop concentrés ne doivent plus être utilisés

Suite à une alerte, une enquête de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a permis d’identifier 8 produits de lissage capillaire ayant des concentrations excessives en formaldéhyde, comprises entre 0,61% et 5,87%, au lieu des 0,2% maximum autorisés.

En conséquence, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a décidé de retirer ces 8 produits du marché et l’alerter les consommateurs quant aux risques liés à l'utilisation de tels produits de lissage capillaire. Les autorités recommandent de ne pas acheter ni utiliser les produits trop concentrés en formaldéhyde (voir liste sur le site de l’Afssaps : www.afssaps.fr). Quant aux personnes ayant déjà été en contact avec ces produits de lissagecapillaire, elles sont invitées à consulter un médecin en cas de symptômes comme des irritations oculaires, respiratoires ou cutanées ou des réactions allergiques.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 29 Décembre 2010 : 11h40
Mis à jour le Mercredi 29 Décembre 2010 : 11h54
Source : Communiqué de presse de l’Afssaps et de la DGCCRF, du 27 décembre  2010.
PUB
PUB