Problèmes de rein : agir dès les premiers symptômes

Publié le 21 Octobre 2018 par La Rédaction E-Santé
Les reins sont des organes essentiels qui font assez peu parler d’eux. Pourtant, ils peuvent être victimes de graves soucis et 3 millions de Français sont concernés. Il est donc essentiel de savoir repérer, en cas de problème de reins, les symptômes significatifs qui permettront d’agir rapidement et ainsi d’éviter des problèmes difficiles à traiter.
PUB
© Istock

Problèmes de rein : symptômes

Il existe plusieurs pathologies rénales plus ou moins graves. Les symptômes qui peuvent faire évoquer un problème de rein sont essentiellement d’ordre urinaire. Ainsi, on prêtera attention aux difficultés à uriner, aux douleurs lors de la miction (ainsi qu’aux douleurs au niveau du flanc), aux besoins d’uriner anormalement fréquents, notamment la nuit (nycturie), une modification de la couleur des urines ou encore une augmentation (ou au contraire une diminution) marquée de la quantité des urines. Mais il ne faut pas non plus négliger des symptômes annexes qui ne paraissent pas liés aux reins en apparence, mais en apparence seulement. En effet, des troubles rénaux peuvent se traduire par des éruptions cutanées et des démangeaisons (le rein est un émonctoire chargé d’éliminer les toxines et s’il n’y parvient pas, la peau peut prendre le relais) ou encore par des œdèmes des membres inférieurs. La fatigue (y compris la fatigue musculaire) elle aussi peut être due à des problèmes de rein, mais seules des investigations plus poussées permettront de le déterminer. En définitive, tous ces symptômes, s’ils se prolongent dans le temps, doivent amener à consulter un médecin afin de pouvoir poser un diagnostic.

PUB

Pourquoi s’inquiéter d’un problème de reins

Il est important de s’inquiéter d’un éventuel problème de rein dès lors qu’on présente un des symptômes qui viennent d’être évoqués. En effet, les pathologies rénales évoluent silencieusement et lorsque des symptômes font leur apparition, c’est souvent le signe que la maladie est déjà à un stade avancé. Un diagnostic tardif peut donc être problématique, car il peut intervenir au stade de l’insuffisance rénale qui nécessite un traitement extrêmement lourd et contraignant : la dialyse ou la greffe de rein.

PUB

Prévenir les problèmes aux reins

Certains principes simples permettent de garder des reins en bonne santé. Il est ainsi conseillé :

  • de boire 1,5 litre d’eau par jour réparti sur l’ensemble de la journée ;
  • de manger de façon saine et équilibrée afin de lutter contre le surpoids ;
  • d’éviter de manger trop salé ;
  • de ne pas consommer de tabac ;
  • de pratiquer une activité physique de façon régulière ;
  • de prendre conseil auprès d’un professionnel avant de prendre un traitement (éviter l’automédication).

Agir dès les premiers symptômes de problème de rein

Concrètement, agir dès l’apparition de symptômes pouvant faire évoquer des problèmes de rein consiste à se rendre chez son médecin. C’est lui qui sera à même de demander des examens (analyses de sang et/ou d’urines) pouvant mener à la pose d’un diagnostic ou, le cas échéant à orienter vers un spécialiste (néphrologue). C’est à partir de ce diagnostic qu’un traitement adapté pourra être envisagé. Il est donc essentiel de consulter sans tarder en cas de troubles urinaires.

La rédaction vous recommande sur Amazon :