Prix Nobel pour une bactérie qui sonna le glas des maladies psychosomatiques
Sommaire

Une trithérapie avec deux antibiotiques

Le traitement comporte trois médicaments associant un inhibiteur de la pompe à proton (inhibiteur de l'acidité gastrique) à deux antibiotiques (parmi l'amoxicilline, la clarithromycine et le métronidazole) et il dure sept jours. En cas d'échec (30% des cas), il faut adapter les antibiotiques à la bactérie en cause.Cette belle histoire et cette victoire de la médecine moderne, méritaient bien un prix Nobel !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :