Prix Nobel de médecine : attribué au pionnier de la FIV

Le prix Nobel de médecine vient d’être décerné à Robert G. Edwards, chercheur britannique dont les travaux ont abouti en 1978 à la naissance d’une petite fille, Louise Brown, premier « bébé éprouvette ».

Convaincu qu’il est possible d’obtenir des embryons après fécondation in vitro (FIV) de gamètes humains, il collabore avec le Dr Patrick Steptoe et finit par obtenir un embryon à huit divisions cellulaires, lequel est implanté dans l’utérus de Lesley Brown. Neuf mois plus tard, Louise Brown naît en parfaite santé. Huit ans plus tard, 1000 enfants sont nés grâce à cette technique de FIV. Aujourd’hui, ce sont plus de trois millions d’enfants qui sont nés à travers le monde grâce à la FIV.

Bon à savoir : la fertilité diminue avec l’âge et le tabagisme. Donc plus on est jeune et moins on fume, plus on met de chances de son côté pour concevoir un bébé sans aide médicale à la procréation.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Journal international de médecine, 4 octobre 2010.