Prévention hépatite C : à chacun sa brosse à dents
Sommaire

Comment éviter le risque d'être contaminé par le virus de l'hépatite C ?

Cette étude soulève donc la question de la cohabitation avec quelqu'un qui est porteur du virus de l'hépatite C de manière chronique. Affirmons tout de suite qu'elle ne pose aucun problème ! En effet, le baiser et les rapports sexuels ne sont pas contaminants. La seule précaution est une règle banale d'hygiène : il ne faut pas partager les brosses à dents, les coupe-ongles et les rasoirs.

La brosse à dents doit être personnelle. Si un soir, vous venez à manquer d'une brosse à dents, par exemple lors d'un voyage, vous attendez le lendemain pour acheter la vôtre

Le rasoir doit encore plus être personnel. Celui de Monsieur ne pourra pasr servir à dépanner pour un rasage des mollets de Madame, même si une invitation imprévue tombe mal Attention : il est vivement conseillé de refuser l'usage du rasoir chez le coiffeur. En effet, une personne sur cent étant contaminée en France, le coupe-chou aura pu être utilisé chez un porteur du virus de l'hépatite avant vous. Et les stérilisations aux rayons UV n'y changent rien. Soyez vigilants sur ce point.

Le coupe-ongles familial est à bannir. Chacun doit avoir le sien car, outre les virus de l'hépatite, la section des ongles peut transmettre des champignons qui sont très difficiles à soigner. Cela suppose que chaque enfant ait le sien

Finalement, ce qu'il faut retenir, c'est que les outils d'hygiène corporelle doivent être personnels. Cela ne concerne pas que l'hépatite C, mais tout un ensemble de maladies infectieuses.

Découvrez la coque de masque qui vous aide à mieux respirer sous votre masque !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Lock et al. Journal of Viral Hepatitis 2006; 13 571-573.