Prévention du cancer du côlon : un effet secondaire inattendu des antidépresseurs...
Sommaire

Prévention du cancer du côlon aussi avec le sport

En pratique, si vous suivez un traitement antidépresseur avec un médicament de la famille des sérotoninergiques, cette étude vous apporte un bonus pour le bon suivi de votre traitement ! Ceci dit, certains d'entre vous diront à juste titre que lorsque l'on prend un antidépresseur, la prévention du cancer du côlon est le cadet des soucis Et vous avez raison. C'est pourquoi, nous rappelons qu'une autre solution est intéressante : le sport.

En effet, comme l'a très bien rappelé le Pr David Servan Schreiber, dans son livre « guérir », Adidas fait aussi bien que Prozac® dans le traitement de la dépression La pratique d'un sport comme le jogging par exemple a pour effet de normaliser rapidement l'humeur. Les études ne font pas de différence majeure entre sport et antidépresseurs sur ce plan.

On sait aussi depuis peu que l'activité physique a un effet préventif sur la plupart des cancers. La diminution du risque atteint 40 à 50% pour le cancer du côlon et est du même ordre pour les autres cancers. Alors au choix, faites du jogging (ou tout autre sport) : vous gagnerez aussi sur les deux tableaux et vous ne subirez aucun effet secondaire.

Ne vous sentez plus mal à l'aise lorsque vous portez un masque ! Découvrez le support de masque qui vous simplifie votre quotidien !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Xu W et coll., Use of antidepressants and risk of colorectal cancer: a nested case-control study. Lancet Oncol.2006 Apr;7(4):301-308.